Anniversaire du Débarquement: Poutine n'exclut pas de venir en Normandie

© 2014 AFP

— 

Le président russe Vladimir Poutine, le 5 mai 2014 au Kremlin, à Moscou
Le président russe Vladimir Poutine, le 5 mai 2014 au Kremlin, à Moscou — Mikhail Klimentyev Ria-Novosti

Le président russe Vladimir Poutine n'exclut pas de se rendre aux célébrations du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie le 6 juin, où la France a maintenu son invitation, a indiqué mardi le Kremlin.

«Bien sûr, cette visite est envisagée», a répondu le porte-parole du président, Dmitri Peskov, à une question de l'AFP, confirmant une déclaration à la presse russe, alors que la crise ukrainienne a suscité entre Russes et Occidentaux une tension sans précédent depuis la Guerre froide.

Le quotidien pro-Kremlin Izvestia, dans son édition de mardi, citait M. Peskov indiquant qu'une invitation de la France avait bien été reçue pour ces célébrations, et que la décision n'avait pas été prise.

Une source au Kremlin citée par le journal indique que la visite de M. Poutine en France était pour l'heure «prévue», et qu'était envisagée la question de rencontres bilatérales lors de ces célébrations auxquelles doivent assister des dirigeants occidentaux dont le président américain Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel.

Le président français François Hollande a indiqué en mars qu'il maintenait l'invitation de Vladimir Poutine aux célébrations de Normandie.

Les pays occidentaux ont annulé au même moment un sommet du G8 avec M. Poutine prévu en juin à Sotchi (Russie), remplacé par une réunion du G7 les 4 et 5 juin à Bruxelles, sanctionnant Moscou après le rattachement à la Russie de la péninsule ukrinienne de Crimée.

Une insurrection pro-russe a ensuite gagné les régions de l'est et du sud de l'Ukraine, que les Occidentaux accusent Moscou d'attiser voire d'orchestrer directement.