Dodo la Saumure se moque de DSK

INSOLITE Dominique Alderweireld, qui vient d'ouvrir le DSKlub en Belgique, plaisante sur les menaces de l'ancien président du FMI...

A Lille, Olivier Aballain
— 
Dominique Anderweireld, dit «Dodo la Saumure», le 23 janvier 2013, à Lille (Nord).
Dominique Anderweireld, dit «Dodo la Saumure», le 23 janvier 2013, à Lille (Nord). — M.LIBERT / 20 MINUTES

Dodo la Saumure s’amuse encore. Le gérant belge de bar à hôtesses, mis en examen dans l’affaire dite du «Carlton de Lille», a ouvert mercredi à Blaton (Belgique) son «Dodo Sex Klub» dont les initiales font évidemment référence à Dominique Strass-Kahn. Et devant les menaces judiciaires de l’ancien patron du FMI, il a simplement indiqué samedi qu’il retirerait son portrait accroché dans l’établissement  «afin de préserver la réputation d’ascétisme sexuel de Monsieur DSK».

«Commercialement fabuleux»

Le «DSK» est situé à 4km de la frontière française. Dès mercredi, les avocats de Dominique Strauss-Kahn avaient déclaré vouloir prendre «toute mesure judiciaire pour faire cesser l’atteinte caractérisée à son nom». Mais Dominique Alderweireld («Dodo») ne s’est pas démonté: «Le sexe c’est mon métier, les clubs, c’est mon métier», a répondu à l’AFP celui qui gère maintenant 5 établissements spécialisés. Ravi du buzz provoqué par le dernier en date («Commercialement, c’est fabuleux»), il entend même en ouvrir un 6e baptisé «Carlton Lille».