Agression à Lille: «Personne ne m'a aidée», s'indigne la victime

FAIT DIVERS Interrogée sur RTL, la jeune femme s'est indignée de la passivité des autres voyageurs...

Delphine Bancaud

— 

M.Libert/20 Minutes

Elle ne s'en remet pas. La jeune femme qui s'est faite agressée dans le métro à Lille, mercredi soir, sans que personne ne lui porte secours s'est confiée ce vendredi sur RTL.

Les faits se sont déroulés mercredi soir. «Il est venu vers moi directement avec une bouteille. Il sentait l'alcool. Il m'a touchée et personne ne m'a aidée. Je me suis défendue toute seule», raconte-t-elle, la voix étranglée par les sanglots.

«Les gens sont partis dans l'autre rame tout au fond. Ils m'ont laissée toute seule et ils me regardaient me faire agresser. J'ai demandé du secours, j'ai crié à l'aide. Les gens s'écartaient, ils avaient peur, je pense, comme moi», poursuit-elle.

«Tous des hypocrites»

S'étonnant que même les hommes n'aient pas réagi, elle s'indigne: «ils auraient du me défendre». «C'est tous des hypocrites», conclue-t-elle.

L'homme a été condamné à 18 mois de prison ferme en comparution immédiate ce jeudi à Lille. Devant l'attitude de certains témoins pouvant être éventuellement assimilée à de la «non-assistance à personne en danger», le procureur de la République à Lille, Frédéric Fèvre, a souhaité que les faits soient vérifiés. «Pour la non-assistance à personne en danger, j'ai demandé aux policiers de mener une enquête distincte afin de déterminer si l'infraction est juridiquement constituée», a-t-il déclaré à l'AFP.