Le cacao est bon pour le cœur, mais pas le chocolat!

ALIMENTATION A l’occasion des fêtes de Pâques, la Fédération française de cardiologie fait le point sur les bienfaits du cacao pour le système cardiovasculaire….

Claire Planchard
— 
Des touristes devant la vitrine du chocolatier Fangio De Baets à Bruges, en Belgique le 29 mars 2013.
Des touristes devant la vitrine du chocolatier Fangio De Baets à Bruges, en Belgique le 29 mars 2013. — Yves Logghe/AP/SIPA

Petits œufs, lapins ou poules en chocolat, le week-end s’annonce sucré et cacaoté pour beaucoup d’entre nous. Une entorse au régime que beaucoup de gourmands se pardonneront facilement en invoquant «les bienfaits pour le cœur du chocolat». Un alibi un peu trop facile, selon la Fédération française de cardiologie.

Car en réalité ce qui peut être bénéfique pour le système cardiovasculaire c’est le cacao et non le chocolat. «Le sucre et les matières grasses laitières qui servent à compenser la faible teneur en cacao dans des friandises au chocolat au lait ou au chocolat blanc ont des effets négatifs qui contredisent les effets bénéfiques du cacao!» prévient le docteur François Paillard, cardiologue et membre de la Fédération française de cardiologie. En clair: seul le chocolat noir à haute teneur en cacao (70 %) peut avoir un effet positif sur la santé.

Flavonols et magnésium

Son principal atout: sa très forte teneur en flavonols, des antioxydants aux effets favorables sur la relaxation des artères, associés à une action modérée sur la pression artérielle. Son deuxième effet bénéfique majeur tient à sa richesse en minéraux (potassium et magnésium) favorables sur le plan cardiovasculaire: «Pour faire simple, ils ont un effet "anti-sodium": contrairement au sel qui tend les artères, ces minéraux les relâchent contribuant ainsi à des artères plus souples avec une meilleure physiologie», résume le professeur Paillard.

Mais encore faut-il ne pas en abuser: «Pour être bénéfique, le cacao doit faire l’objet d’une consommation régulière modérée dans le cadre d’une alimentation équilibrée», rappelle le spécialiste. Pas question donc d’ingurgiter une plaquette de 100 g qui constituerait une bombe calorique de 570 calories! «Dans la mesure où les effets bénéfiques se font sentir dès 10g-20g, et qu’à ce niveau de consommation il n’y a pas de risque calorique, manger un ou deux carrés de chocolat noir par jour semble être un bon équilibre… si on aime ça bien sûr!», estime-t-il.