PS: Caroline de Haas rend sa carte et publie sa lettre de démission

POLITIQUE La militante féministe était engagée depuis 13 ans...

R.S.
— 
Caroline de Haas, le 25 novembre 2012 à Paris
Caroline de Haas, le 25 novembre 2012 à Paris — Bertrand Langlois AFP

Après 13 années de militantisme, Caroline De Haas (30 ans) n’est plus membre du parti socialiste. La féministe l’annonce dans une lettre qu’elle publie sur Mediapart. «Je souhaite mettre fin aux mandats que j’exerce au Parti socialiste.» Pour la membre fondatrice d’«Osez le féminisme», c’est le renoncement permanent du PS qui l’incite à rendre sa carte aujourd’hui.

Caroline De Haas explique dans sa lettre que son ancien parti «a fait reculer la gauche dans les têtes» notamment lorsque celui-ci a «entériné une réforme des retraites contre laquelle nous étions descendus dans la rue dix-huit mois auparavant.» Elle dénonce aussi «le pacte de responsabilité qui demande aux salariés et salariées de financer des exonérations pour les entreprises, sans qu’aucune contrepartie solide soit exigée.»

Nous avons payé le prix fort lors des dernières élections municipales

Secrétaire générale de l’Unef jusqu’en 2009 et ex-conseillère de Najat Vallaud-Belkacem, elle poursuit: «Nous avons payé le prix fort lors des dernières élections municipales. Avons-nous tiré les leçons de ce scrutin? Non, pas plus que nous ne l’avions fait après le 21 avril 2002 ou le 29 mai 2005. La seule chose que nous avons dite, c’est: «ne vous inquiétez pas, on va mieux vous expliquer». Les politiques que mène actuellement la gauche au pouvoir vont à l’encontre de leurs intérêts.»