Pôle emploi escroqué de 800 000 euros à Bobigny

FAITS DIVERS Vendredi soir, trois hommes ont été présentés à un juge d'instruction...

M.B.

— 

Le logo de Pôle Emploi à La Madeleine le 26 mai 2014
Le logo de Pôle Emploi à La Madeleine le 26 mai 2014 — Philippe Huguen AFP

Erreurs, fraudes, escroqueries... La facture s'allonge pour Pôle emploi. Cette semaine, l'Unedic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, révélait que plus de 756 millions d'euros d'allocations chômage ont été versés à tort par Pôle emploi à des chômeurs en 2013, contre 720 millions en 2012.

Samedi, Le Parisien nous apprend que trois individus sont soupçonnés d'avoir détourné près de 800 000 euros versés par Pôle emploi et destinés, à l'origine, au financement d'une soixantaine de contrats aidés pour l'embauche d'animateurs. Trois associations sportives comme le FC Bobigny sont dans le collimateur des enquêteurs.Les fonds versées auraient ainsi permis notamment de financer des voyages à Dubaï.

Vendredi soir, «trois hommes ont été présentés à un juge d'instruction du tribunal de Bobigny. Un d'entre eux a été mis en examen pour des faits d'escroquerie, faux et usage de faux et abus de confiance avant d'être placé en détention provisoire. Ses deux complices présumés devaient être également mis en examen pour les mêmes faits», avance Le Parisien.