Geocaching: Une chasse au trésor où l'on «retrouve son âme d'enfant»

TEMOIGNAGES Des internautes racontent ce loisir qui séduit de plus en plus d'adeptes en France...

C.G.

— 

Une geocacheuse trouve un trésor
Une geocacheuse trouve un trésor — Capture de la vidéo «What is Geocaching?»

Vous aimez la chasse au trésor et les balades? Vous pourriez adorer le Geocaching. Cette activité consiste à trouver des boîtes cachées dans la «nature» à partir de coordonnées disponibles sur Internet. Un plaisir pour petits et grands, surtout quand on découvre que la cache contient des trésors. Du simple bout de papier à de petites pièces miniatures, ou Légo.

>> Le géocaching, la chasse au trésor de l’ère du smartphone

>> Mides.fr, site référence en France sur le Geocaching

Des internautes de 20Minutes adeptent du Geocaching expliquent pourquoi ils ne peuvent plus décrocher...

«Le trésor ce n’est pas le contenu mais la recherche»

Alexandre a découvert le geocaching avec son beau-frère en 2008. Une échappatoire qui vise à écourter les «interminables repas dominicaux». Et depuis, ce jeune Manceau de 23 ans en est féru. «Ce qui est bien avec ce loisir c’est que l’on peut jouer seul ou en équipe. Et avec le nombre de caches disponibles, on peut facilement tomber sur des coins somptueux ou qui ont un sens particulier pour la personne qui l'a mise en place».

La meilleure trouvaille de l’internaute? C’était dans les jardins communs à Paris. «La cache se trouvait dans le fond d’un poteau. Et il suffisait d'ôter le capuchon plastique, de verser de l’eau pour voir la petite capsule remonter, pour pouvoir la saisir. Heureusement qu’un indice m’avait prévenu de prendre une bouteille!»

Une «nano cache» donnant le droit aux trouveurs d’inscrire son passage sur un petit bout de papier. «Le trésor ce n’est pas le contenu mais la recherche, et le principe et de le faire seul, à plusieurs» précise Alexandre.

«Un bon moyen pour sortir les enfants»

«Le géocaching permet de découvrir des lieux ou vous ne seriez jamais allés», confirme calimero33, géocacheur dans la région bordelaise. Une activité dont il loue l’accessibilité. «Tout le monde a un GPS aujourd’hui dans sa poche. Et c’est un bon moyen pour sortir les enfants». D’ailleurs chez lui, le Geocaching se pratique en famille. Avec le «petit», toujours partant pour une chasse, la maman et son «flair légendaire» pour débusquer les boîtes, et lui, qui s'attribue modestement le simple rôle de chauffeur.

L'équipe a réalisé sa plus belle trouvaille à Sintra, au Portugal. «La cache était dans un endroit très discret, sans passage. En fouillant, nous sommes tombés nez à nez avec un couple de Néerlandais, un GPS à la main. Nous avons continué à chercher ensemble en communiquant avec des gestes. Et même si la cache n’était qu’une petit boîte dans un caillou creux, ce moment de complicité reste un excellent souvenir pour nous».

Gildo, un autre geocacheur de 28 ans, infirmier à Strasbourg, partage ces sentiments. Il recommande d'essayer le Geocaching. «Ce qui est toujours amusant, c’est de voir que de nombreuses trésors se trouvent près de nos domiciles, dans des lieux qui nous paraissaient sans intérêt. Et on retrouve son âme d'enfant car il faut aussi déchiffrer des codes, résoudre des énigmes, fouiller tout en ne se faisant pas remarquer». Une vraie mission pour ces Indiana Jones en herbe.