Laurent Fabius: Les municipales sont un «avertissement très clair»

SOCIAL Le ministre des Affaire étrangères s'est exprimé sur le résultat du premier tour...

B. de V. (avec AFP)
— 
Laurent Fabius arrive pour voter au premier tour des élections municipales au Grand-Quevilly le 23 mars 2014
Laurent Fabius arrive pour voter au premier tour des élections municipales au Grand-Quevilly le 23 mars 2014 —

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a assuré jeudi que «l'avertissement très clair» qu'a constitué le résultat du premier tour des élections municipales avait été «entendu» par François Hollande, qui en tirera des conséquences «dès après le deuxième tour».

>>Toute l'actualité des municpales à suivre en direct toute la journée par ici

«C'est un avertissement très clair qui a été donné. Ce que je peux dire, pour en avoir parlé avec le président de la République dès lundi, c'est que l'avertissement a été entendu. Donc il y aura des conséquences qui seront tirées dès après le deuxième tour», a déclaré Laurent Fabius sur i>TELE.

«Maintenant il faut revenir au sens du deuxième tour. La question qui est posée aux électeurs dimanche est quel est le meilleur maire», a ajouté Laurent Fabius. Comme on lui objectait que le premier tour avait donné lieu à un message national, le ministre des Affaires étrangères a répondu: «Pas un message, un avertissement. Mais (les Français) l'ont passé au premier tour et il a été entendu».

Interrogé sur une éventuelle nomination à Matignon, Laurent Fabius, Premier ministre de François Mitterrand de 1984 à 1986, a de nouveau répondu: «Je suis très bien où je suis.»