Garde à vue alcoolisée pour le directeur d’un centre social de policiers en difficulté

INFO «20 MINUTES» Le chef d'un centre de l'Anas a eu un accident de voiture en état d’ébriété…

William Molinié

— 

Une voiture de police
Une voiture de police — Phililppe Huguen AFP

Habituellement, il aide les policiers en difficulté à se sortir d’une mauvaise passe.

Selon nos informations, le directeur d’un des centres de l’Association nationale d’action sociale des personnels de la police nationale et du ministère de l’Intérieur (Anas) a été placé en garde à vue jeudi soir, après un accident de voiture au cours duquel il a été contrôlé positif à l’alcool.

L’Anas est une association qui vient en aide aux policiers en difficulté, touchés par «des problèmes d’alcoolisme, de toxicomanie, des handicaps physiques, des difficultés sociales ou encore des burn-out», explique un proche de l’affaire.

Rébellion

L’homme aurait eu jeudi soir un accident de voiture en état d’ébriété. Il se serait rebellé contre les policiers municipaux, contraints d’appeler en renfort la police nationale.

Emmené au commissariat, il a été contrôlé positif à l’alcool, à raison de 2,80g/L. Il est ressorti libre, ce matin vers 10h, du délit de conduite sous l’empire d’un état alcoolique