L'agresseur d'un contrôleur SNCF écope de douze ans de prison

avec AFP

— 

Un train à grande vitesse de la compagnie SNCF
Un train à grande vitesse de la compagnie SNCF — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Il avait tenté de tuer un contrôleur SNCF de onze coups de couteau dans le Doubs en 2011. Yassine Moumed, 29 ans, a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle vendredi par la cour d'assises du Doubs. La peine de réclusion criminelle a été prolongée de 10 ans de suivi socio-judiciaire par la cour, qui a suivi les réquisitions de l'avocate générale au terme au terme de trois jours d'audience à Besançon.

Un homme psychologiquement fragile

L'accusé, un homme psychologiquement fragile originaire de Mulhouse (Haut-Rhin), comparaissait pour «tentative de meurtre au préjudice d'une personne chargée d'une mission de service public» à l'encontre de Bernard Mortellier et de menaces de mort contre son collègue Thierry Hemet. L'agression du contrôleur avait provoqué d'importantes perturbations sur tout le réseau SNCF pendant les deux jours qui suivirent, de nombreux collègues de la victime ayant exercé leur droit de retrait.