Nice: Quatre femmes juchées sur des grues pour obtenir un logement

SOCIÉTÉ Les pompiers les ont aidées à redescendre dans le calme...

B.D. avec AFP

— 

Quatre femmes, en demande d'un logement social plus grand, se sont installées au sommet de deux hautes grues d'un chantier de Nice ce vendredi matin pendant plusieurs heures, ont annoncé les pompiers, qui les ont aidées à redescendre dans le calme.

«Ce sont des personnes qui veulent un échange d'appartement», a raconté sur place Claudine Gallo, directrice des affaires locatives à Côte d'Azur Habitat, le principal bailleur social de la ville, qui a promis de les recevoir dans l'après-midi. Une jeune femme a dit qu'elle était montée dans la grue pour ses enfants qui vivent dans un appartement délabré d'un quartier modeste de Nice. «Ce n'est plus possible! Tout est à refaire, il y a de l'humidité, tout l'air passe», a affirmé Jennifer.

Brièvement entendues au commissariat

Trois autres femmes, installées dans une autre grue, ont également accepté de redescendre avec l'aide des pompiers du «groupe milieux périlleux», en présence du GIPN. «Ma soeur Sabrina a quatre enfants et elle vit dans un mini trois pièces. Cela fait des années qu'elle demande un appartement plus grand. Certaines personnes sont seules avec un enfant dans un quatre pièces!», a déclaré une habitante mécontente, venue soutenir sa soeur prise de vertige sur la grue.

L'opération a duré environ trois heures. Les quatre femmes ont ensuite été brièvement entendues au commissariat de police. Nice compte actuellement 22.800 logements sociaux (12% de son parc) pour une population de 350.000 habitants, une proportion jugée encore insuffisante par la municipalité et l'opposition municipale. Environ 1.200 logements sont attribués chaque année pour 10.000 demandes.