Disparus en mer, dans les airs ou sur terre, on ne les a jamais retrouvés

DISPARITIONS Comme le Boeing MH 370, de Manureva à Xavier Dupont de Ligonnès, on a perdu toute trace d'eux...

Audrey Chauvet

— 

Un officiel vietnamien regarde une carte avec les détails des recherches en cours pour retrouver le Boeing 777, sur l'île de Pho Quoc le 11 mars 2014
Un officiel vietnamien regarde une carte avec les détails des recherches en cours pour retrouver le Boeing 777, sur l'île de Pho Quoc le 11 mars 2014 — Le Quang Nhat AFP

Après dix jours de recherches, l’avion de la Malaysia Airlines reste introuvable et la possibilité de ne jamais localiser l’appareil commence à être sérieusement envisagée. Avant le Boeing disparu depuis le 8 mars dernier, d’autres avions, bateaux ou personnalités n’ont jamais été retrouvés.

Disparus dans les airs: Saint-Exupéry et l’Oiseau blanc

En 1944, l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry disparaît dans son avion de l’armée de l’air au large de Marseille. L’appareil et le pilote restent introuvables et les hypothèses sur les circonstances exactes du décès de l’auteur du Petit prince se succèdent. On estime qu’il a pu être abattu par un avion allemand, mais aucun témoignage ne permet de le prouver. L’histoire d’un corps échoué sur une plage de Carqueiranne et enterré anonymement a également relancé les spéculations sur le mystère «Saint-Ex», dont la gourmette a été retrouvée par un pêcheur en 1998. Ce n’est qu’en 2000, 56 ans après les faits, que des morceaux de l’appareil sont formellement identifiés flottant au large de Marseille.

Charles Nungesser et François Coli avaient eux rêvé de traverser pour la première fois l’Atlantique nord en avion sans escale, mais leur essai à bord de l’Oiseau blanc leur a coûté la vie. Le 8 mai 1927, les deux pilotes s’envolent du Bourget pour tenter de rejoindre New York, où une foule les attend pour célébrer l’exploit. Mais Etretat sera le dernier endroit où les aviateurs seront formellement vus. Des recherches des deux côtés de l’Atlantique ont lieu, mais l’avion et les pilotes n’ont jamais été retrouvés, tombés dans la Manche ou au large de St-Pierre et Miquelon.

Disparus en mer: Manu Reva et la Mary Celeste

Où es-tu Manu, Manureva… En 1978, le navigateur Alain Colas prend le départ de la Route du rhum à bord du Manureva. Mais l’aventure s’arrête 11 jours après le départ, au large des Açores: une tempête emporte le bateau et le corps du navigateur âgé de 35 ans. Alain Colas avait été équipier d’Eric Tabarly, lui-même disparu en mer au large du Pays de Galles en  1998. Mais le corps du célèbre marin breton avait été retrouvé par des pêcheurs irlandais quelques jours après sa disparition.

Les vaisseaux fantômes existent dans les océans: la goélette Mary Celeste a été retrouvée en 1872 naviguant au large sans aucun humain à bord. Qu’est-il arrivé au capitaine Briggs, à sa femme, sa fille et les sept membres de l’équipage? Mutinerie, attaque de pirates, empoisonnement par le cuisinier et même accident à cause d’un piano mal arrimé ont été évoqués.

Disparus de la surface de la terre (jusqu’à nouvel ordre)

Philippe de Dieuleveult, célèbre animateur de télévision des années 1980, disparaît en 1985 après une descente en rafting du fleuve Zaïre. Le présentateur de La chasse aux trésors et six de ses compagnons ne dépassent jamais le barrage hydroélectrique d’Inga. L’hypothèse de l’assassinat a été défendue par un ex-officier des services secrets zaïrois, tandis que le chef de la DGSE de l’époque soutient qu’il s’agit d’une bavure de l’armée zaïroise. Mais la probabilité qu’il s’agisse d’un simple accident reste possible.

En 1999, le voilier transportant Yves Godard et ses deux enfants disparaît après être parti de Saint-Malo. Parti le 1er septembre avec ses deux enfants, le médecin de Caen ne revient pas vivant sur la terre ferme le 5 septembre, comme prévu avant son départ. Une enquête révèle que Marie-France Godard, son épouse restée à terre, a également disparu. Des éléments divers, papiers et cartes de crédit, canot de sauvetage, ossements d’Yves Godard et crâne d’un des deux enfants, sont retrouvés au fil de l’enquête, qui a toutefois abouti en 2012 à un non-lieu.

Après le quintuple meurtre de la famille Dupont de Ligonnès, le père, Xavier, disparaît en avril 2011. Il devient le principal suspect dans l’affaire de la «tuerie de Nantes». Des battues sont menées dans les régions où il est susceptible d’être allé et un mandat d’arrêt international est délivré. Plus de 700 signalements ont été recueillis par la police mais «XDDL» reste encore à ce jour introuvable.