EN DIRECT. La circulation alternée prendra fin ce soir à minuit tout comme la gratuité des transports....

W.M. et B.D. avec AFP

— 

Pollution sur le périphérique parisien le 13 mars 2014.
Pollution sur le périphérique parisien le 13 mars 2014. — WITT/SIPA

18h30: Ce live est désormais terminé. Merci de votre participation. Vous pouvez retrouver le bilan de la journée dans cette synthèse
17h45: Et un peu d'humour sur Twitter avec la fin de la circulation alternée dès demain

17h30 : Pollution : la Ville de Paris suspend ses mesures de gratuité pour le stationnement résidentiel, la location de Velib’ et d’Autolib’
 Dans un communiqué, la Ville de Paris explique avoir décidé de suspendre les mesures mises en place depuis le jeudi 13 mars afin de lutter contre cet épisode de pollution.Concrètement cela se traduit par la fin de la gratuité aujourd’hui à minuit du stationnement résidentiel, du stationnement rotatif pour les plaques paires, des abonnements courte durée des Velib’, et de la première heure de location des Autolib’.

Les Parisiens auront largement utilisé pendant ces cinq derniers jours les moyens de transport non polluants rendus gratuits par la Mairie de Paris, souliigne le communiqué.
 

- Concernant l’Autolib, une augmentation de 60 % des locations a été constatée entre 6h et 14h avec la circulation alternée.Des records de location d’Autolib’ ont été par ailleurs atteints le week-end dernier avec 15 468 trajets samedi et 14 214 dimanche, période de la semaine où les voitures en libre-service sont traditionnellement les plus utilisées.
-  Par ailleurs,une augmentation de 61% du nombre de tickets Velib’ de courte durée (24h) délivrés sur les 4 premiers jours de gratuité a été enregistrée du 13 au 16 mars. La gratuité des Vélib’ a également  profité aux trajets domicile – travail avec un doublement du nombre d’usagers occasionnels jeudi, vendredi et ce lundi matin  (22 516 tickets délivrés contre 10 071, la semaine précédente).
17h20 : Circulation alternée, les transporteurs routiers dénoncent une mesure "stigmatisante"

La Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) a estimé que la circulation alternée mise en oeuvre lundi en Ile-de-France, mesure anti-pollution inédite depuis 1997, était "stigmatisante" pour le transport routier. "Si l'impact de ces mesures sur la qualité de l'air devrait être relatif, l'impact économique sur les entreprises de transport, notamment d'Ile-de-France, est important tant en termes de perte de chiffre d'affaires que de désorganisation des plans de transport", a déploré la FNTR dans un communiqué.

La Fédération a émis plusieurs critiques à l'encontre de cette mesure "brutale" qui a donné à peine 24 heures aux entreprises pour se préparer.
17h15 - Le dispositif de circulation alternée à Paris et dans 22 communes de la petite couronne est levé pour mardi. Conséquence : Les véhicules pourront circuler quelle que soit leur immatriculation à partir de ce soir minuit et la gratuité dans les transports en commun cessera ce lundi soir, à la fin du service.
17h10 - TÉMOIGNAGES - Vous avez expérimenté la circulation alternée sur les routes ce lundi? Vous avez dû laisser votre véhciule au garage? Racontez-nous comment se sont déroulés vos trajets. Participez dans les commentaires ou écrivez-nous à contribution@20minutes.fr.
16h48 - A Grenoble, les transports publics seront gratuits mais en grève
Franciliens, estimez-vous heureux! A Grenoble, les transports en commun seront gratuits mardi en raison de la pollution mais seule la moitié des lignes de bus et tramways fonctionneront en raison d'un mouvement de grève.
16h30 - Un vent de 45km/h est prévu mardi après-midi, dans la capitale, ce qui devrait aider à chasser les particules fines...
La qualité de l'air va en s'améliorant.
16h25 - Pour Nicolas Dupon-Aignan, le gouvernement fait preuve d'amateurisme
«Au moment où le gouvernement pénalise les automobilistes franciliens en les empêchant d'utiliser leurs véhicules, la circulation des trains sur la ligne du RER C a été, ce matin, fortement perturbée, à la suite d'un incident technique à la station Saint-Michel Notre-Dame.
Cette pagaille a également touché le RER D, dont le trafic a été ralenti, illustrant l'amateurisme du gouvernement dans la gestion de ces évènements. La gratuité des transports publics est une bonne chose, encore faut-il que les transports fonctionnent», a indiqué le leader de Debout la République dans un communiqué.
16h17 - Le ministre a néanmoins demandé aux agriculteurs de reporter certains travaux agricoles.
16h16: La mesure de circulation alternée n'est pas reconduite
Elle prendra fin à minuit ce lundi, dit le ministre.
16h13 - «Le civisme et la coopération des Franciliens ont été au rendez-vous. 150.000 connexions sur le site de la préfeture de police. Je veux dire bravo et merci aux Franciliens pour leur attitude.»
16h12 - Aucun blocage n'a été constaté, dit le ministre.
«Les craintes de pagaille et de blocage de Paris ne se sont pas confirmés, bien au contraire.»
16h10 - Philippe Martin démarre sa conférence de presse
15h44 - Le «pic de pollution» et «les coups tordus de la droite»
Preuve que la mesure de la circulation alternée est un enjeu politique important, le PS en fait un élément de langage. Le parti au pouvoir a dénoncé «le pic de pollution du débat public» atteint ces deux dernières semaines par «les affaires et les coups tordus de la droite». Le PS a lancé un appel à la «mobilisation» pour que les citoyens se rendent «massivement» aux urnes lors des municipales.
15h15 - Et ailleurs en France...
Il n'y a pas qu'à Paris que la qualité de l'air est mauvaise ce lundi... Pourtant seule la capitale est concernée par la mesure de la circulation alternée.

15h06 - Quel bilan pour la circulation alternée?
Retrouvez sur 20 Minutes une synthèse de la mise en place de la mesure au cours de la matinée: beaucoup de PV, moins de bouchons, amélioration de la qualité de l'air, gratuité des transports qui coûte cher...
15h - «Fumer une cigarette est plus nocif que respirer l'air de Paris»
C'est ce qu'affirme un pneumologue sceptique, contacté par 20 Minutes. A lire ici...
14h56 - Surenchère médiatique?
Depuis ce matin, les chaînes d'info couvrent la mise en place de circulation alternée. Avec parfois un peu d'insistance...

Circulation alternée: Surenchère dans les JT par 20Minutes
14h09 - Un point presse à 16h
Philippe Martin, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, donne une conférence de presse à 16h, au cours de laquelle il doit «examiner la reconduction de la circulation alternée».
13h15 - Pour NKM, la circulation alternée n'a pas été anticipée
La candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, répond à vos questions en ce moment à la rédaction de 20 Minutes. A une réponse sur la qualité du métro, elle explique que «la circulation alternée pas anticipée [...] n’aide pas» à avoir un «merveilleux» métro.
13h10 - Amélioration des prévisions de la qualité de l'air pour demain
Airparif prévoit «une nette amélioration» de la qualité de l'air en Île-de-France mardi, sans dépassement des seuils d'information ou d'alerte, indique l'organisme en charge de la surveillance de la qualité de l'air. Pour lundi, la concentration moyenne en particules devrait être comprise entre 40 et 55 microgrammes par m3, le seuil d'information étant fixé à 50 microgrammes, celui d'alerte à 80.
13h - 3.859 PV à midi et 27 immobilisations administratives
Le bilan de la préfecture de police (PP) à midi:
- 3.859 procès-verbaux pour non-respect de la circulation alternée
- 1.884 autres infractions (dont le non-respect de la réglementation par les poids lourds en transit)
- 27 immobilisations administratives de véhicules
Selon la PP, les ralentissements aux portes de la capitale étaient en baisse de 60%.
12h52 - 90% des véhicules qui circulent aujourd'hui sont autorisés
Pascal Canfin, ministre délégué au Développement se félicite sur Europe 1 de la mise en place de la circulation alternée. Selon lui, les Franciliens l'ont respectée puisque 90% des véhicules qui circulaient ce lundi matin avaient des plaques d'immatriculation impaires, donc autorisées.

12h29 - Retour à la normale sur le RER C à 14h...
Après une grosse pagaille sur le RER C, à la suite d'un incident technique à la station Saint-Michel Notre-Dame, la circulation des trains sur la ligne devrait être rétablie à partir de 14h, annonce la SNCF, après avoir prévu un retour à la normale vers 11h.

12h23 - Pour Delphine Batho, la pollution a été «sous-estimée»
La pollution a «sans doute» été «sous-estimée» et la mise en place de la circulation alternée aurait pu intervenir plus tôt, a jugé lundi l'ex-ministre PS de l'Ecologie Delphine Batho. «C'est une mesure de court terme qui est efficace et qui aurait pu être déclenchée dès le dépassement du seuil d'alerte à la pollution qui a commencé le 7 mars», a déclaré la députée des Deux-Sèvres sur France Info.
11h55 - Un numéro pour vous aider: 0811 000 675

11h39 - La gratuité des transports coûte 4 millions d'euros par jour, selon Huchon
Jean-Paul Huchon, président PS de l'Île-de-France, a déclaré sur LCI lundi que la gratuité des transports franciliens instaurée depuis vendredi coûtait à sa région 4 millions d'euros par jour et qu'il allait demander un effort à l'Etat.«Je suis en discussion avec le gouvernement» pour «qu'il prenne sa part de la charge», a-t-il noté.
Jean-Paul Huchon est arrivé au siège de LCI en voiture à immatriculation paire - interdite en ce jour de circulation alternée. Mais il a indiqué qu'il s'agissait d'un véhicule hybride, comme tout le parc de la région, et donc autorisé en tout temps.
11h22 - Christophe Najdovski dit vouloir «engager des mesures de fond»
Au siège des Verts dans le 10e arrondissement à Paris, le candidat EELV, Christophe Najdovski, dévoile au cours d'une conférence de presse ses mesures pour un «environnement durable». Selon des propos rapportés sur place par notre journaliste, Enora Ollivier, le candidat écologiste a estimé que l’épisode de pollution «montrait la nécessité d’engager des mesures de fond». «Il y a une nécessité absolue de diminuer globalement la voiture individuelle pour aller vers de nouvelles mobilités», a-t-il ajouté.

11h11 - 3.000 PV dressés à Paris et en petite couronne pour non-respect de la circulation alternée
Selon un premier bilan provisoire dressé à 10h30 par la préfecture de police, 4.500 infractions ont été constatées par les services de police, dont 3.000 pour non-respect de la circulation alternée. Selon Françoise Hardy, chargée de la circulation et la sécurité routière, la mise en place de la circulation alternée pour cause de pollution «a entraîné 60% de congestion en moins sur les axes franciliens».
11h10 - La qualité de l'air s'améliore
Selon Hélène Marfaing, directrice adjointe d'Airparif, «on assiste à une diminution des niveaux de particules» à 11h, ce lundi. «On est plutôt optimiste sur la qualité de l'air de la journée», a-t-elle indiqué en direct sur iTélé.
11h05 - Une quarantaine de verbalisations Porte Maillot
Sur la centaine de voitures contrôlées par les policiers sur la Place Maillot à Paris depuis ce matin, une quarantaine a été verbalisée. Les automobilistes ont dû poursuivre leur chemin à pied, en taxi ou en transports en commun.
11h - Quelles sont les dérogations à la circulation alternée?

10h55 - Un pneumologue ne croit pas à l'efficacité de la mesure
Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié-Salpêtrière, estime sur iTélé que «la circulation alternée n'a pas d'efficacité démontrée» sur la santé. «D'autant qu'on demande aux gens de prendre leur vélop et d'aller dans la pollution...»
10h37 - Le vent souffle entre 7 et 11km/h en région parisienne aujourd'hui...
C'est beaucoup trop peu pour pouvoir évacuer la pollution accumulée dans le ciel francilien.
10h27 - Un automobiliste verbalisé en direct sur iTélé...
«Je dois aller travailler, je n'ai pas le choix», a répondu un automobiliste contrôlé par les forces de l'ordre ce matin. Il dit compendre la mesure de circulation alternée et même l'approuver. La scène a été filmée en direct sur la chaîne d'info. 700 policiers sont déployés à Paris et en petite couronne.
]
10h20 - La ligne 13 n'est pas saturée...
Le report de la circulation alternée et les transports gratuits n'ont étrangement pas fait dérailler la ligne 13, d'ordinaire déjà surchargée, selon Valérie Pécresse, députée des Yvelines.

10h - Les transports gratuits en Ile-de-France coûtent 2,5 millions d'euros par jour à la RATP
La gratuité des transports en Ile-de-France, en raison du pic de pollution, coûte 2,5 millions d'euros par jour à la RATP, compensés par le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), a indiqué lundi le président de la RATP Pierre Mongin. Par ailleurs, entre 600.000 et un million de places supplémentaires seront offertes aux usagers, a-t-il ajouté. Le président de la RATP y voit une «occasion formidable de faire découvrir les transports publics à des automobilistes qui n'ont peut-être pas tellement l'habitude de les prendre».
9h50 - «Ça a marché!»
C'est la «une» du Parisien du 2 octobre 1997, au lendemain de la mise en place de la circualtion alternée dans la capitale. Cécile Duflot l'affiche fièrement chez Jean-Jacques Bourdin. Pourra-t-elle la brandir à nouveau?

9h48 - Grosse perturbation sur le RER C
Une panne de signalisation à Saint-Michel Notre Dame sur le RER C a très fortement perturbé la circulation des trains. La SNCF annonce un retour à la normale vers 11h.
9h35 - «22 euros d'amende ou une journée de boulot perdue, le choix est vite fait.»
C'est la réaction d'un internaute de 20 Minutes ce lundi matin...
>> Vous aussi, racontez-nous comment vous allez circuler ce lundi en réagissant dans les commentaires de l'article ici  ou en nous écrivant à contribution@20minutes.fr.

9h25 - Les consultations à l'hôpital ont augmenté à cause de la pollution
Les consultations liées à la pollution ont augmenté depuis vendredi dans les hôpitaux franciliens, particulièrement pour de jeunes enfants, a indiqué la ministre de la Santé Marisol Touraine, lundi sur RTL. «Chaque jour qui passe de pollution fait grandir les risques» pour la santé, a-t-elle ajouté.

Marisol Touraine : "Il n'y a pas de mesure... par rtl-fr
9h13: EN IMAGE - Le périphérique fluide et la Place de la Concorde vide...
🔴 POLLUTION PHOTOS La place de la Concorde presque vide (@AudeBaron) et le périphérique fluide (@judithduportail) pic.twitter.com/lSiSSZnDFn
8h48: La décision de prolonger ou non la circulation alternée prise «en fin de matinée»
Le gouvernement prendra «en fin de matinée» sa décision sur la poursuite de la circulation alternée, qui concerne «a priori» la journée de ce mardi, a indiqué le ministre de l'Ecologie Philippe Martin lundi sur i-TELE. «A priori, la circulation alternée est prise pour deux jours, ce lundi et demain mardi, mais nous voulons être très transparents dans cette affaire-là», a déclaré le ministre, ajoutant : «C'est en fin de matinée que nous prendrons la décision.»

8h44: Le Ministre délégué chargé des transports, Frédéric Cuvillier, se félicite de la «prise de conscience» des Français

8h17: Guigou (PS) ne veut «pas que Paris devienne comme Pékin»
La députée et ex-ministre PS Elisabeth Guigou a approuvé l'instauration de la circulation alternée, car elle ne veut pas que «Paris devienne comme Pékin». «C'est une nécessité, quand on a vu les nuages de pollution sur Paris ces derniers jours, c'est effectivement très inquiétant», a argumenté l'élue de Seine-Saint-Denis sur i>TELE.

8h10: Deux fois moins de bouchons que d'habitude en région parisienne, selon Bison futé
Peu avant 8h, le Centre national d'information routière comptait 90 kilomètres de bouchons dans la région contre de «200 à 250 kilomètres» un jour de semaine à la même heure, et «il semble que ça baisse», précisait le porte-parole. C'est «deux fois moins de bouchons que d'habitude», a-t-il poursuivi. Le périphérique parisien, habituellement congestionné aux heures de pointe (de 7h à 9h environ) était fluide vers 8h et les embouteillages se concentraient sur l'A86.

8h03: La circulation alternée prolongée «si nécessaire», affirme Ayrault
«Si nécessaire, la mesure sera prolongée demain (mardi). Elle a en tout cas été prise pour deux jours en espérant que cet effort qui est fait et qui est accepté va permettre de faire descendre le niveau de pollution, c'est l'intérêt général», a déclaré le Premier ministre dans la cour de la Préfecture de police de Paris. «C'est le sens civique, le sens des responsabilité qui l'emporte avec le travail de la police nationale, de la préfecture de police qui sont là pour orienter, indiquer et le cas échéant, prendre les dispositions qui conviennent si des personnes refusent d'appliquer cette mesure de santé publique», a également déclaré Jean-Marc yrault, qui était accompagné du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, de Philippe Martin (Écologie) et de Frédéric Cuvillier (Transports).