Circulation alternée: Les bouchons deux fois moins importants que d'habitude en région parisienne

TRAFIC Peu avant 8h, le Centre national d'information routière comptait 90 kilomètres de bouchons dans la région, contre de «200 à 250 kilomètres» un jour de semaine à la même heure...

B.D. avec AFP

— 

Circulation automobile et les embouteillages sur le péripherique parisien en juillet 2012.
Circulation automobile et les embouteillages sur le péripherique parisien en juillet 2012. — JPDN/SIPA

Bison futé relevait deux fois moins de bouchons sur les routes d'Ile-de-France que d'habitude, ce lundi, jour de mise en place de la circulation alternée dans Paris et sa proche banlieue, selon un porte-parole interrogé par l'AFP.

>> Suivez l'évolution de la situation en direct par ici

Peu avant 8h, le Centre national d'information routière comptait 90 kilomètres de bouchons dans la région contre de «200 à 250 kilomètres» un jour de semaine à la même heure, et «il semble que ça baisse», précisait le porte-parole. C'est «deux fois moins de bouchons que d'habitude», a-t-il poursuivi.

Le périphérique parisien, habituellement congestionné aux heures de pointe (de 7h à 9h environ), était fluide vers 8h et les embouteillages se concentraient sur l'A86.