Nouvelle affaire de violences dans l'armée: Une stagiaire obligée de démissionner pour avoir porté plainte contre son sergent

JUSTICE La stagiaire avait été filmée nue sous sa douche par son sergent éméché...

O. G.

— 

Le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian à Poitiers le 3 mars 2014
Le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian à Poitiers le 3 mars 2014 — Guillaume Souvant AFP

C’est un dossier à peine ouvert mais qui devrait connaître bien des suites. Alors qu’un livre et un dossier dans le magazine Causette dévoilent de nombreuses violences sexuelles subies par des femmes militaires et passées sous silence dans l’armée, le tribunal de Nantes a suspendu la «démission forcée» d’une stagiaire du Centre militaire de formation professionnelle (CMFP) de Fontenay-le-Comte (Vendée), dévoile metronews.fr.

Les faits remontent à novembre 2013. Un sergent, après avoir bu et fêté la qualification de la France pour la Coupe du monde de foot au Brésil, filme une stagiaire nue pendant qu’elle prend sa douche. Cette dernière a l’outrecuidance de déposer plainte contre le sergent… Et sera forcée, à la suite de cette plainte, à poser sa démission, selon le quotidien.

«Elle ressent ça comme une humiliation»
 

Mais le sergent a reconnu les faits et le tribunal administratif a donc décidé de suspendre cette «démission forcée»… sans pour autant reconnaître à cette Martiniquaise de 25 ans le statut de victime.

L’avocat de la plaignante a confié dans son mémoire à l’attention du juge des référés: «Elle ressent ça comme une humiliation. L’armée, au lieu de lui offrir une protection, l’a seulement stigmatisée au nom d’une conception très douteuse de l’intérêt du service.»

Un dossier qui viendra sans doute nourrir l’enquête interne sur les violences sexuelles faites aux femmes militaires ouverte la semaine dernière par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.