Pourquoi aimez-vous tant le pape François?

VOTRE AVIS Élu il y a un an, le pape François atteint des sommets de popularité. Qu'est-ce qui vous plaît tant chez lui?...

Christine Laemmel
— 
Le pape François au Vatican (Rome - Italie) le 18 septembre 2013
Le pape François au Vatican (Rome - Italie) le 18 septembre 2013 — UNIMEDIA/SIPA

Selon un sondage publié par le Parisien et Aujourd’hui-en-France en décembre 2013, 85 % des Français auraient une «bonne opinion» du pape François. Élu le 13 mars 2013, Jorge Mario Bergoglio, gouverne d’une main neuve les Catholiques du monde entier.

Le «grand pas en avant» du pape sur le mariage homo

Un internaute catholique gay de 20 Minutes, récemment marié, se félicitait en septembre du «grand pas en avant» du pape sur le mariage homo. Simplicité et proximité du souverain pontif tranchent aussi avec ses prédecesseurs. A tel point que le pape est entré dans le domaine du cool, tout sourire en une du magazine Rolling Stones et associé aux paroles de Bob Dylan, «The Times they are a-changin».

Un pape réformateur?

Mais au-delà d’une gestuelle clairement rénovée, le message du pape s’inscrit-il dans un élan réformateur? Pas vraiment. En témoigne par exemple sa position ferme sur l’avortement. En septembre, il encourageait les médecins à ne pas pratiquer l’IVG, «en payant de leur personne». Un comportement assez bien résumé par une analyse du Spiegel, hebdomadaire allemand, relayée par Slate: «Comme Barack Obama après George W. Bush, Jorge Bergoglio semble prendre la suite de Joseph Ratzinger: comme un homme qui a de l’avenir, qui promet de libérer les gens de la doctrine conservatrice d’un prédécesseur controversé. Ou bien est-ce seulement le ton qui a changé au Saint-Siège mais pas la substance? Le pape argentin n’a jusqu’à présent pas adouci ou supprimé un seul dogme de sa stricte Église, alors qu’il pourrait le faire seul.»

» Catholique ou pas, quel regard portez-vous sur la première année de pontificat du souverain François? Ouverture de façade? Changement de style qui amorce forcément un virage progressiste? Vous appréciez son changement de ton tout autant que son respect des valeurs catholiques? Vous attendez de lui certaines prises de position? Quel bilan faites-vous de sa première année?

Réagissez dans les commentaires ou écrivez-nous à contribution@20minutes.fr.