Affaire Sarkozy : Imbroglio autour d'une éventuelle tentative de suicide du magistrat Gilbert Azibert

Elsa Provenzano et Oihana Gabriel

— 

Gilbert Azibert, magistrat à Bordeaux
Gilbert Azibert, magistrat à Bordeaux — THOMAS COEX

Le Point assurait ce lundi matin que le magistrat, mis en cause dans la dernière affaire autour des écoutes de Nicolas Sarkozy avait tenté de mettre fin à ses jours. Gilbert Azibert aurait confié à son épouse qu’il ne «saurait supporter les soupçons et accusations qui pesaient contre lui », selon Le Point. Mais l'information a été rapidement démentie par Europe 1. Selon la radio, qui cite l'entourage de son fils, l'avocat aurait fait une simple chute chez lui.

Les pompiers sont intervenus

La préfecture de la Gironde a confirmé à 20 Minutes que les pompiers sont intervenus au domicile de Gilbert Azibert, ce lundi matin à 7 h 09. Ils ont été contacté par le Samu. La police bordelaise n’est «au courant de rien». Elle n’est pas intervenue au domicile de Gilbert Azibert.

Selon l'AFP, l'avocat général près la Cour de cassation Gilbert Azibert a été hospitalisé lundi au CHU de Bordeaux, où il dispose d'une résidence, à la suite d'une chute. Ces sources n'ont pas précisé dans quelles circonstances le magistrat était tombé. Une source de l'entourage de campagne d'Alain Juppé, sur laquelle figure le fils du magistrat, a également indiqué que le magistrat avait fait une chute et s'était vu à ce titre appliquer des points de suture. « Il doit passer un scanner cet après-midi », a-t-on précisé de même source. « Rien n'indique que ses jours soient en danger », a-t-on également ajouté de source hospitalière.

Ludovic Martinez, directeur de cabinet d’Alain Juppé (UMP) a vu Paul Azibert, le fils de Gilbert Azibert et colisitier d’Alain Juppé, vers 8 h ce matin, alors qu’il revenait d’une séance de collage d’affiches pour la campagne.  Après l’article du Point, il s’est inquiété et l’a contacté par téléphone «Je l’ai eu vers 10 h. Il m’a dit que sa mère l’avait informé, à son retour chez lui, que son père avait fait une chute dans les escaliers et qu’il était au CHU, en observation.» Gilbert Azibert va y passer des examens.

Mis en cause dans l'affaire Sarkozy

Dans les enregistrements des conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat, le magistrat  est présenté comme celui qui leur permet de connaître les évolutions de l’affaire Bettencourt. Selon Le Monde, il aurait pu agir ainsi en vue d’un «retour d’ascenseur», puisqu’il aurait convoité un poste à Monaco. Poste qu’il n’a pas obtenu.