Révision: Christian Iacono obtient l'annulation de sa condamnation pour viol et sera rejugé

JUSTICE La cour de révision a tranché en sa faveur...

W. M. avec AFP
— 
Gabriel Iacono a entamé une grève de la faim le 23 février 2012, devant le palais de justice de Grasse, pour réclamer la libération de son grand-père Christian Iacono.
Gabriel Iacono a entamé une grève de la faim le 23 février 2012, devant le palais de justice de Grasse, pour réclamer la libération de son grand-père Christian Iacono. — AFP PHOTO/ VALERY HACHE

La cour de révision a accepté d'annuler la condamnation de l'ancien maire de Vence (Alpes-Maritimes) à neuf ans de prison pour viols sur son petit-fils. Quatorze ans après le début de son «calvaire», Christian Iacono va être rejugé aux assises du Rhône au cours d'un troisième procès pour l'ancien élu, âgé de 79 ans.

Depuis 1945, seuls huit condamnés pour des crimes ont été acquittés au terme d'une procédure de révision, dont une seule fois, en 2011, dans une affaire sexuelle.

L'accusateur revient sur ses déclarations

Christian Iacono avait été condamné en 2009, puis en appel en février 2011, pour le viol de son petit-fils Gabriel.

En mai 2011 pourtant, rebondissement spectaculaire. Le jeune homme était revenu sur ses accusations, maintenues pendant onze ans et portant sur des faits qui se seraient déroulés entre 1996 et 1998 dans la villa de Christian Iacono, à Vence, alors que l'enfant avait entre cinq et huit ans.