Euro Millions: Une Française prétend que les Espagnols ont plus de chances de gagner

Vincent Vantighem

— 

Les jeux de hasard font recette, le 13 janvier 2006.
Les jeux de hasard font recette, le 13 janvier 2006. — MOREAU/SIPA

Avant elle jouait toutes les semaines avec son groupe d’amis. Mais Laure Meilheureux a tout arrêté. «Il y a trop de suspicion, lâche cette Francilienne, directrice d’une entreprise de décoration intérieure. Et puis, toute cette histoire nous a dégoûtés…» Cette histoire a débuté quand l’un de ses amis est parti aux vacances au Portugal. De retour en France, il assure que les Lusitaniens n’ont pas les mêmes grilles et ont plus de chances de gagner que les Français.

>> A Lire: Quatre questions pour tout savoir sur l'Euro Millions.

«Au début, je ne l’ai pas cru, raconte Laure Meilheureux. Mais il avait ramené des grilles.» Selon elle, les différences portent sur les grilles multiples. «Pour prévenir l’addiction aux jeux, les Français sont limités et ne peuvent pas miser plus de 756 euros. Ce plafond est de 2.520 euros en Belgique et de 5.040 en Espagne.» A ses yeux, un argument suffisant pour qu’il y ait une rupture de l’égalité des chances.

Prochaine audience fixée au 14 mars

Après avoir, sans succès, lancé une première procédure devant la Commission européenne, Laure Meilheureux ne s’est pas arrêtée là. «Nous avons assigné la Française des jeux devant le TGI de Paris, confie Delphine Pugliesi, son avocate. La prochaine audience de mise en état est fixée au 14 mars.»

Après avoir passé des mois et des mois à échanger des conclusions, les deux parties devraient être convoquées pour une audience sur le fond. «Il serait temps, conclut Laure Meilheureux. Cela fait deux ans que cela dure et on ne sait toujours pas qui a raison…»

Contactée par 20 Minutes, la Française des Jeux assure, pour sa part, que «les chances sont identiques dans tous les pays d’Europe.» Seule certitude, la loterie a perdu une bonne cliente qui a abandonné, de son côté, tout espoir de décrocher un jour le gros lot.