Picardie: Une caissière licenciée parce que sa mère utilisait sa carte de fidélité

O.G.

— 

Google map de Péronne.
Google map de Péronne. — Google Map

Un geste machinal qui coûtera cher à sa fille. La mère d’Adélaïde, équipière de caisse dans un magasin Auchan de Péronne, en Picardie, a utilisé la carte de fidélité de sa fille, ne pensant pas que cela aboutirait au licenciement de cette dernière, révèle le Courrier Picard.

Un préjudice de 3 euros

Cette carte permettait aux collaborateurs d’avoir 10% de réduction sur leurs achats. La mère d’Adélaïde n’imaginait pas les conséquences désastreuses quand elle a sorti «machinalement» la carte de fidélité de sa fille pour payer quelques courses pour un pot de départ, selon le quotidien régional. Pour 30 euros en tout. Le magasin aurait donc un préjudice de 3 euros.

L’avocate de l’étudiante, Me Dusseaux, a estimé que sa cliente avait été «licenciée pour 3 euros». Lundi avait lieu l’audience au tribunal des prud’hommes de Péronne, mais Adélaïde n’y a pas assisté car elle était en cours. L’étudiante en histoire-géographie travaillait chaque samedi pour aider sa famille.

Mais précision de taille, sur la charge signée par la salariée est stipulé que cette carte lui était personnelle, mais qu’elle pouvait servir à ses achats et à caux des membres de son «foyer fiscal vivant sous le même toit». Or Adélaide est seule dans son foyer fiscal. «  Sincèrement, je pensais que cette affaire se réglerait en audience de conciliation, a expliqué l’avocate. Le délibéré a été fixé au 14 avril.