Les ados inégaux en matière de santé

Delphine Bancaud

— 

A Salins-les-Bains, d'adolescents pensionnaires du centre pour enfants obèses.
A Salins-les-Bains, d'adolescents pensionnaires du centre pour enfants obèses. — JEAN-CHARLES SEXE / AFP

La santé est aussi un domaine où s’observent les inégalités sociales. Selon une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) rendue publique ce lundi, l’état de santé des adolescents est contrasté selon leur origine sociale.

D’après une enquête nationale menée en milieu scolaire en 2009,  près d’un élève de 3e sur cinq (18%) est en surcharge pondéral et parmi eux, 4% sont obèses. Celle-ci montre que 22% des adolescents dont l’un des parents est ouvrier sont en surcharge pondérale contre seulement 12% des enfants de cadres.

Inégaux face aux caries

Et alors que 56% des adolescents sont indemnes de carie en 2009, ceux dont l’un des parents est ouvrier sont plus nombreux à avoir une dent cariée (58%) contre 34% des enfants de cadres.

Des disparités qui se traduisent également dans les troubles de la vision. Car en raison d’un manque de dépistage et d’un retard dans le diagnostic de la myopie, les enfants d’ouvriers portent moins souvent des lunettes ou des lentilles (22%) que ceux des cadres (33%).

D’où la recommandation de la Drees de mener des actions de prévention ciblée sur les adolescents issus des milieux les plus défavorisés.