Les opposants à la réforme des rythmes scolaires appellent au boycott de l’école ce vendredi

C. B.

— 

Illustration gilet jaune 
Illustration gilet jaune  — PATRICK BERNARD / AFP

Les Gilets jaunes. C’est le nom que se sont donnés les opposants à la réforme des rythmes scolaires. Et ils appellent ce vendredi à un boycott de l’école. Le deuxième pour être précis -la première avait eu lieu le 13 novembre dernier. «Ne mettez pas vos enfants à l’école», demande ainsi le mouvement sur sa page Facebook. Les Gilets jaunes appellent également à un rassemblement samedi à Besançon, à 14h.

«Un à un, rejoignons le mouvement et combattons tous ensemble!!! L'union faisant la force... Armons-nous!!! Pour dire NON à Monsieur Peillon!!!» clament les Gilets jaunes, visiblement adeptes du point d’exclamation. 

Un mouvement né dans l'Oise

Ils se décrivent comme «un mouvement de parents citoyens», «SANS syndicat et SANS politique!!!» opposés donc à cette réforme qui «déforme» l’éducation de leurs enfants. Ils demandent donc l'abrogation de celle-ci, «afin de réécrire une réforme plus ambitieuse et réellement conçue pour le bien-être de nos enfants!!!» D’après eux, «avant de changer les horaires et le temps de travail des primaires, il y avait d'autres choses à revoir pour améliorer leurs conditions de travail.»

Le mouvement dispose aussi de son site Internet qui dénombre pour l’heure 1.375 membres inscrits. «Au commencement nous étions un groupe de mamans de l'Oise, nous avons créé une page Facebook en février 2013 lorsque nous avons lu le projet de loi. (…) Désormais, nous sommes des parents, grands parents, assistants maternels, enseignants, animateurs rassemblés pour agir contre cette réforme. Nous comptons une vingtaine de modérateurs de la France entière et nous avons des infos régulières des DOM.»