Non, l'hortensia n'a pas «d'effets hallucinogènes connus»

STUPEFIANTS Malgré les rumeurs persistantes à son sujet...

Souhir Bousbih

— 

Un jeune couple de New York a intenté un procès à un fleuriste, qui se voit réclamer 400.000 dollars pour avoir raté la couleur de bouquets d'hortensias commandé pour la noce en août dernier, rapporte la presse mardi.
Un jeune couple de New York a intenté un procès à un fleuriste, qui se voit réclamer 400.000 dollars pour avoir raté la couleur de bouquets d'hortensias commandé pour la noce en août dernier, rapporte la presse mardi. — Kazuhiro Nogi AFP/Archives

Depuis quelques semaines, un phénomène étrange se déroule dans le Nord Pas de Calais. De nombreux vols de plants d’hortensias ont été signalés à la police, et l’usage qu’en feraient les malfaiteurs a de quoi inquiéter. Selon France 3, les voleurs utiliseraient les feuilles et les pétales pour les mélanger avec du tabac afin d’obtenir des effets semblables à ceux du cannabis…

L’hortensia, le nouveau cannabis? C’est en tout cas une crainte légitime au regard du phénomène rapporté d’Allemagne, où depuis une dizaine d’années déjà les jardins sont pillés par des adolescents et de jeunes adultes, en quête de nouvelles drogues bon marché.

Quelles sont les propriétés de cette plante?

Rien ne différencie à priori l’hortensia d’une autre plante non comestible. « Si un enfant ingère une feuille, il risque de vomir, mais ce n’est pas une plante considérée comme dangereuse» explique le docteur Harry, du centre anti-poisons et de toxicologie d’Angers. En revanche, on relève au moins deux dérivés dans la plante qui ont la même action que le cyanure, potentiellement mortel: «Le cyanure bloque la circulation d’oxygène dans le corps et altére le système neurologique. La personne qui inhale ce genre de substances a l'impression de se noyer et d'étouffer.»

Est-elle reconnue comme hallucinogène?

Pour le moment, rien ne permet de le dire car il n’existe pas de publication scientifique sur le sujet: «Beaucoup de rumeurs circulent sur internet, mais à ce jour, aucun cas ne s’est présenté aux médecins. Les symptômes rapportés par des spécialistes dans les médias ne sont pas vérifiés», précise docteur Harry, pour qui l’effet hallucinogène relaté par certains relèverait plus de «l’effet toxique du cyanure qui monte au cerveau». Finalement, fumer de l’hortensia pourrait s’avérer plus dangereux que le cannabis.