Les conditions de transport, troisième préoccupation des Français

SONDAGE Ils estiment que les conditions de transport se sont dégradées …

B. de V.

— 

Lundi 20 janvier 2014, la SNCF a livré 60.000 nouvelles sur les sièges des trains sur son réseau francilien.
Lundi 20 janvier 2014, la SNCF a livré 60.000 nouvelles sur les sièges des trains sur son réseau francilien. — O. Gabriel / 20 Minutes

Les Français interrogés sont unanimes, les transports c’est la galère. Si la sécurité et la qualité des logements sont les deux premières préoccupations des Français, selon une étude Ipsos pour Vinci autoroutes et dont RTL dévoile les résultats, les conditions de transport complètent le podium.

La majorité des habitants de la grande couronne parisienne et presque la majorité des zones périurbaines en région (48%) estiment qu'elles se sont dégradées depuis dix ans. Ils se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Les Franciliens se disent majoritairement fatigués (58-60%) quand ils évoquent leurs déplacements domicile-travail.

Plus de 45 minutes de trajet en grande couronne

En province, le ressenti est plus positif. Peut-être aussi car leur trajet n’excède pas les 15 à 30 minutes. Quand le temps moyen de déplacement est de 30 et 45 minutes à Paris et en petite couronne, et jusqu’à plus de 45 minutes en grande couronne.

Sans oublier la distance «domicile-travail» qui constitue un autre facteur anxiogène. Les habitants de Paris et de la petite couronne parcourent chaque jour moins de 20 km à 78%, et plus de 20 km en  grande couronne  à 49%. En zones urbaines en région, moins de 10 km (55%) ; zones périurbaines en région, moins de 20 km (65%).

Un coût trop élevé, notamment en zones périurbaines

Quant au coût moyen du déplacement par mois, il est proche des 70 euros pour les villes et zones urbaines en région, comme à Paris. Il grimpe à une centaine d'euros, dès que vous habitez en zone périurbaine. Dans le détail, il faut compter 105 euros en grande couronne parisienne et 94 euros dans les autres régions.

L'étude fait apparaître un besoin de nouveaux services qui permettraient de réduire les coûts et le temps de déplacement, plus particulièrement criant en zones périurbaines. Les cars sur autoroutes, avec des points d'accès permettant d'accéder à des transports en commun sont perçus comme une solution efficace pour fluidifier le trafic et réduire le temps de trajet, relève RTL.

>> Et vous, considérez-vous les transports pour vous rendre au travail galères, longs et coûteux? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous ou à reporter-mobile@20minutes.fr

 L'étude a été réalisée dans l'aire urbaine de Paris (petite et grande Couronne), et dans le couloir de la Loire:  Nantes-Angers-Tours-Orléans ; le couloir garonnais (Bordeaux, Toulouse); le couloir rhodanien (Lyon-Grenoble-Saint-Etienne-Clermont-Ferrand) et le pourtour méditerranéen (Nice-Toulon-Marseille-Montpellier), auprès de 2.500 actifs âgés de 18 à 65 ans.