Intempéries en Nouvelle-Calédonie: Un jeune homme et un enfant sont morts noyés

avec AFP

— 

L'île de Lifou, dans les îles Loyauté en Nouvelle Calédonie, le 13 janvier 2011 après le passage du cyclone Vania.
L'île de Lifou, dans les îles Loyauté en Nouvelle Calédonie, le 13 janvier 2011 après le passage du cyclone Vania. — AFP PHOTO / ANGELIQUE ROUQUIE

Deux personnes, dont un enfant de six ans, sont mortes noyées et deux autres sont portées disparues en Nouvelle-Calédonie, frappée par de fortes pluies générées par des dépressions tropicales. Mercredi matin, le gouvernement local a placé six communes de l'extrême nord de la Nouvelle-Calédonie en alerte cyclonique orange, en raison de la menace d'une dépression tropicale modérée.

Edna, qui se déplace à une vitesse de 40 km/h, devait passer tôt mercredi matin «à proximité immédiate» de Belep, tout au nord de l'archipel. Le reste du territoire est en pré-alerte cyclonique. Le phénomène génère des vents moyens de 65 km/h avec des rafales à 95 km/h. Cette dépression intervient après 48 heures de pluies diluviennes dues à une autre dépression. A Bourail (165 km au nord de Nouméa), où plus de 200 mm de pluie sont tombés, quatre voitures ont été emportées mardi soir par une rivière en crue.

Eboulements et inondations

«Les adultes ont pu s'en sortir mais un enfant de six ans a été emporté», a indiqué un porte-parole de la mairie de ce village, qui a été submergé par les eaux et où l'on redoute l'arrivée de nouvelles pluies. La direction de la sécurité civile a indiqué que le corps de l'enfant avait été retrouvé. Dans le nord à Koné, le corps d'un jeune homme a également été repêché dans une rivière en crue, que la victime avait tenté de traverser.

Au Mont-Dore, à la périphérie de Nouméa, deux jeunes hommes sont par ailleurs portés disparus après avoir été entraînés dans la rivière la Coulée. Le gouvernement calédonien a recommandé «la plus grande prudence à la population» alors que de nombreux axes routiers demeurent entravés par des éboulements ou des inondations.