Décès d'un petit garçon victime de maltraitances à Marseille, le père interpellé

DÉCÈS s enquêteurs n'ont pas réussi à déterminer à ce stade la raison pour laquelle ce multirécidiviste s'est acharné sur son fils...

avec AFP

— 

Hôpital de la Timone, Marseille, illustration
Hôpital de la Timone, Marseille, illustration — ANNE CHRISTINE POUJOULAT/AFP

Un garçon d'environ deux ans, qui avait été transporté dans un état critique dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital de la Timone à Marseille après avoir été victime de maltraitances, est décédé mardi et son père a été interpellé, a-t-on appris auprès du parquet.

Mis en cause par son épouse, le père, né en 1985 et originaire de la cité de la Cayolle (9e arrondissement), a été interpellé mardi en fin d'après-midi dans la cité. Il a été place en garde à vue, a précisé le parquet.

Condamné pour infraction à la législation sur les stupéfiants et violence avec armes, il était «porteur d'un bracelet électronique qu'il a arraché», a indiqué à l'AFP le procureur adjoint Catherine Alexandre.

Les enquêteurs n'ont pas réussi à déterminer à ce stade la raison pour laquelle ce multirécidiviste s'est acharné sur son fils, prénommé Lenny, selon une source proche de l'enquête.