Fausse alerte à la bombe à Saint-Denis

SOCIÉTÉ elque 2.000 personnes ont été évacuées...

M.P. avec AFP

— 

Infographie Saint-Denis.
Infographie Saint-Denis. — IDE

Fausse alerte à la bombe. Quelque 2.000 personnes ont brièvement été évacuées à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ce lundi en début d'après-midi après que la police a reçu un appel évoquant une bombe à l'université Paris-8, rapporte Le Parisien.

Circulation déviée

L'université a été évacuée mais également des bâtiments annexes, dont le lycée de l’ENNA ainsi que l’IUT de Saint-Denis. Pendant près de deux heures, des équipes avec des chiens spécialisés dans la détection d'objets explosifs ont passé au peigne fin l'établissement, sans rien trouver. Les lignes de bus déviées du centre-ville et la circulation du tramway, dans un premier temps coupée, ont rapidement été rétablies, selon une source policière.

«Il y a bien eu une fausse alerte et une évacuation. La police est intervenue et tout le monde a pu réintégrer rapidement le bâtiment», a précisé à l'AFP Johanne Ferry-Dély, directrice de la communication de l'université.