«Lancer de chat» à Marseille: Quand les internautes aident la police à faire son travail

William Molinié

— 

Illustration: Police.
Illustration: Police. — 20 MINUTES

Une arrestation éclair. A peine mise en ligne jeudi soir, la vidéo où l’on voit un Marseillais lancer un chat contre un immeuble était déjà signalée auprès des policiers.

Des signalements sur la plateforme «PHAROS», spécialisée dans les contenus ou comportements illicites sur Internet. Mais aussi deux pré-plaintes déposées en ligne par des internautes ont aidé les policiers à identifier celui qui est présenté comme «Farid de la Morlette»  «Ce sont ces pré-plaintes qui ont permis de saisir le service de police concerné», indique à 20 Minutes une source policière. En l’occurrence, le commissariat de police de la section nord de Marseille.

Enquête des internautes

Les internautes avaient déjà «mâché» le travail des policiers en recoupant sur plusieurs forums, pages Facebook et Twitter les coordonnées du tortionnaire. Son adresse mais aussi ses numéros de téléphones, fixe et portable, des photos, ont été dévoilés sur le Web.

Son signalement a été diffusé auprès des patrouilles de la Brigade spécialisée de terrai (BST). C'est l'une d'entre elles qui s'est chargée de le «cueillir» dans la matinée à proximité de son domicile d’une cité du quartier de La Morlette à Marseille. 

>> A lire sur 20 Minutes: Quand le Web traque ceux qui maltraitent les animaux...

Le chat retrouvé vivant

Placé en garde à vue à la brigade de sûreté urbaine pour «actes de cruauté», l’homme de 25 ans a reconnu les faits. Il a par ailleurs indiqué selon nos informations que le chat n’était pas mort. «L’animal a été retrouvé par le voisinage», a confirmé une source policière à 20 Minutes. En revanche, aucune précision n’a été apportée sur son état de santé.

A présent, les policiers sont à la recherche de l’homme qui a filmé la scène. Il pourrait être poursuivi pour complicité. Ils risquent deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.