Isère: Une nouvelle interpellation dans l'affaire du «meurtre du Nouvel An»

FAITS DIVERS Un jeune homme de 21 ans avait été poignardé à plus de 20 reprises, dans la nuit du réveillon...

A Grenoble, Manuel Pavard

— 

Carte de localisation de Saint-Martin-D'Hères, dans l'Isère
Carte de localisation de Saint-Martin-D'Hères, dans l'Isère — DR/GOOGLEMAP

Un jeune homme de 20 ans a été interpellé et placé en garde à vue mardi après-midi, selon Le Dauphiné Libéré, dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’Ibrahim Chibane, tué de 21 coups de couteau dans la nuit du Réveillon, à Saint-Martin-d’Hères (Isère). Il a été entendu ce jeudi après-midi par le parquet de Grenoble. Il a été mis en examen et déféré devant le juge des libertés et de la détention.  

Un premier suspect déjà mis en examen

Un premier suspect avait été mis en examen et écroué trois jours après les faits. Celui-ci, présenté par le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, comme «l’auteur présumé» des coups de couteau mortels, s’était rendu de lui-même à la police. Il avait admis lors de sa garde à vue «avoir participé à la bagarre et même avoir donné quelques coups de couteau, notamment au niveau du postérieur de la victime», selon le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. Mais il «niait être lié aux coups mortels».

Poignardé 21 fois

Dans la nuit de mardi à mercredi, Ibrahim Chibane, 21 ans, accompagné d'un ami, s'était rendu à Saint-Martin-d'Hères pour le Nouvel An. Agressé par cinq individus et poignardé à 21 reprises, notamment à la tête et au thorax, il était décédé des suites de ses blessures. D'après le parquet, «quatre d'entre eux le tenaient pendant que le cinquième le frappait à coups de couteau». Deux des cinq suspects ont donc, pour l’instant, été interpellés. L’enquête se poursuit pour retrouver les trois autres et déterminer les responsabilités de chacun.