Concession de plage: le maire de Fréjus condamné

© 2014 AFP

— 

Le jeune FN David Rachline a installé sa permanence de campagne pile en face de la mairie de Fréjus (Var), qu'il pourrait bien ravir au sortant Elie Brun (DVD), édile pilonné par les critiques et menacé d'inéligibilité. A moins que des désistements de second tour ne viennent rebattre les cartes.
Le jeune FN David Rachline a installé sa permanence de campagne pile en face de la mairie de Fréjus (Var), qu'il pourrait bien ravir au sortant Elie Brun (DVD), édile pilonné par les critiques et menacé d'inéligibilité. A moins que des désistements de second tour ne viennent rebattre les cartes. — Jean Christophe Magnenet AFP

Le maire de Fréjus (Var) Elie Brun (DVD), jugé fin 2013 en correctionnelle à Draguignan pour prise illégale d'intérêts dans une affaire de concession de plage privée, a été condamné jeudi à cinq ans d'interdiction de droits civiques.

Le tribunal l'a en outre condamné au paiement d'une amende de 20.000 euros, conformément aux réquisitions du ministère public.

L'avocat de M. Brun, Me Jean-Claude Guidicelli, a cependant indiqué à la presse que son client allait faire appel, lui permettant ainsi de pouvoir se représenter aux prochaines municipales.

L'élu divers droite de 65 ans avait été placé en garde à vue en mars 2013 dans le cadre d'une enquête portant sur les conditions d'attribution, fin novembre 2010 et à l'été 2011, de la plage de l'Alba à Sébastien Scaglia, 48 ans, ex-mari de l'épouse du maire, Annabelle Pieri, 44 ans.

M. Scaglia et Mme Pieri ont également été condamnés pour recel de prise illégale d'intérêts, respectivement à 7.500 et 10.000 euros d'amende.