Meurtre de Nelly Haderer: 4 questions pour comprendre l’affaire de l’ADN retrouvé

Vincent Vantighem

— 

Jacques Maire, lors de son procès en 2008 à Metz.(Moselle).
Jacques Maire, lors de son procès en 2008 à Metz.(Moselle). — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Un scenario digne d’une série américaine. Sauf que cela se passe dans l’Est de la France. Et qu’il s’agit d’une des plus grandes énigmes judiciaires de ces trente dernières années. Pierre-André Babel, avocat de plusieurs parties civiles dans l’affaire du meurtre de Nelly Haderer, assure, ce jeudi, que l’ADN de Jacques Maire, l’un des suspects qui a finalement été acquitté, a été découvert sur le pantalon de la victime, vingt-sept ans après les faits. 20 Minutes explique l’affaire.

De quelle affaire s’agit-il?

Condamné en première instance puis en appel, Jacques Maire a finalement été acquitté en 2008 du meurtre de Nelly Haderer. Cette jeune femme avait été tuée de deux coups de carabine 22 Long Rifle. Et son corps découpé avait été retrouvé, le 31 janvier 1987, dans une décharge proche de Nancy. Par le passé, Jacques Maire, maçon de formation, avait déjà été inquiété dans la disparition d’une autre jeune femme, Odile Busset.

Comment son ADN a-t-il été découvert?

En 2009, alors que Jacques Maire a été définitivement acquitté, les parties civiles demandent à la justice de rouvrir l’enquête afin de procéder à des recherches d’ADN. C’est donc sur la base d’une expertise ordonnée en 2011 que de l’ADN masculin a été mis en évidence sur la poche intérieure du jean que portait la jeune femme.

La famille de la jeune femme a donc demandé que cet ADN soit comparé à celui de plusieurs suspects parmi lesquels Francis Heaulme et Jacques Maire. Une correspondance avec celui de Jacques Maire a été établie. C’est Pierre-André Babel, l’avocat des parties civiles, qui a révélé cette information.

Comment réagit Jacques Maire à cette nouvelle?

Selon Liliane Glock, son avocate, l’ancien maçon n’est «pas du tout troublé». «Cela fait quatre fois qu’on lui fait le coup…», assure-t-elle à 20 Minutes. Pour se défendre, l’ancien suspect aujourd’hui acquitté devrait participer dans l’après-midi à une conférence de presse.

Le parquet, silencieux depuis le début de l’affaire, devrait également communiquer dans l’après-midi.

>> Lire l'interview complète de Liliane Glock

Pourquoi ne peut-il plus être inquiété aujourd’hui?

Condamné en première instance puis en appel, Jacques Maire a finalement été acquitté en 2008 par la Cour de cassation. Il s’agit d’un acquittement définitif. «Il a été acquitté par une cour d’assises. Le verdict est rendu par le jury au nom du peuple français, explique Lilian Glock, son avocate. On ne peut pas revenir sur un acquittement en France. Les anglais ont changé leur procédure à cause d’une affaire semblable d’ADN. J’espère qu’on n’en arrivera pas là en France…»

C’est pourtant ce que cherche Pierre-André Babel. «On va agir pour faire évoluer le droit», a déjà confié l’avocat des parties civiles.