La France reste en tête des destinations touristiques

TOURISME L'Union européenne a enregistré 2,6 milliards de nuitées dans des hébergements touristiques en 2013...

avec AFP

— 

Emploi, tourisme, retraite au soleil, la région d'Antibes (Alpes-maritimes) est l'une des plus attractives de France.
Emploi, tourisme, retraite au soleil, la région d'Antibes (Alpes-maritimes) est l'une des plus attractives de France. — ANGOT/SIPA

Le tourisme dans l'Union européenne a atteint un nouveau record l'an dernier, et la France reste en tête des destinations, selon les chiffres de l'office statistique de l'UE. En 2013, le nombre de nuitées passées dans des établissements d'hébergement touristique dans l'UE a culminé à 2,6 milliards d'unités, en hausse de 1,6% par rapport à l'année précédente, a indiqué Eurostat dans un communiqué.

Le tourisme bondit en Grèce

La France arrive en tête avec 405 millions de nuitées, (+1,1%), devant l'Espagne (387 millions, +1,0%) et l'Italie, pourtant en baisse de 4,6% à 363 millions de nuitées. Viennent ensuite l'Allemagne (355 millions, +1,3%) et le Royaume-Uni (320 millions, +6,5%). Ces cinq grands pays ont représenté 70% du nombre total de nuitées. La Grèce, pays sous assistance financière internationale et frappé par une austérité très douloureuse, a enregistré un bond de près de 11,7%, avec 87,3 millions de nuitées.

A 1,18 milliard, les nuitées des non-résidents de l'Union européenne sont en hausse de 5%, et représentent 45% du nombre total. Les pays recevant le plus fort pourcentage de non-ressortissants des 28 sont les pays méditerranéens comme Malte (96%), Chypre (93%), la Croatie (92%) et la Grèce (79%), mais aussi l'Autriche (71%) et la Lettonie (70%). A l'inverse, les pays recevant le plus d'Européens sont la Roumanie (82%), l'Allemagne et la Pologne (80%), ainsi que la Suède (77%).