Balkany dépose plainte contre un clip de soutien à Dieudonné, tourné à Levallois

POLITIQUE Dans ce clip, les rappeurs font le geste de la quenelle devant la mairie de Levallois...

avec AFP

— 

Patrick Balkany, maire (UMP) de Levallois-Perret à l'Assemblée nationale en juillet 2013. 
Patrick Balkany, maire (UMP) de Levallois-Perret à l'Assemblée nationale en juillet 2013.  — LCHAM/SIPA

Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany (UMP) a porté plainte contre X lundi pour protester contre un clip qui met en scène des rappeurs effectuant le geste de la quenelle devant l'hôtel de ville de la commune, en soutien à Dieudonné.

La vidéo tournée sans autorisation

Dans cette vidéo, tournée sans autorisation et postée sur YouTube, le groupe de jeunes, dont plusieurs mineurs, est filmé à de nombreuses reprises devant le commissariat de police, le monument aux morts et la mairie de la ville, en faisant des quenelles, un geste défendu par ses partisans comme un salut «anti-système», mais considéré par ses détracteurs comme un signe de ralliement antisémite.

Ces faits «heurtent la sensibilité» des habitants de Levallois et «sont attentatoires à la dignité humaine et constituent une incitation à la haine, dans la ligne d'un soutien manifeste aux messages anti-républicains proférés par Dieudonné M'bala M'bala», selon le texte de la plainte, dont l'AFP a obtenu copie. Me Grégoire Lafarge, conseil de la ville de Levallois, demande au procureur de la République de Nanterre, Robert Gelli, «d'identifier et de poursuivre» les auteurs du clip et de «faire cesser» la diffusion de la vidéo, reprise par plusieurs réseaux sociaux.