Une simulation de pilotage pour vaincre sa peur de l'avion

NOUVEAUTÉ n simulateur de 737 permet de reprendre le contrôle et de surmonter sa phobie...

Mickaël Penverne
— 
Le simulateur permet de choisir la météo, l'heure et l'aéroport.
Le simulateur permet de choisir la météo, l'heure et l'aéroport. — P. Magnien/20 Minutes

Claire n'a pas pris l'avion depuis 10 ans. Une question d'argent ? Non, la trouille tout simplement. «Un jour, j'étais dans le métro et on s'est retrouvés coincés entre deux stations. J'ai eu une crise d'angoisse, raconte-t-elle. Depuis, ça s'est étendu au tunnel, aux ascenseurs et aux avions.» Pour surmonter sa phobie, elle s'est tournée vers le Centre de traitement de la peur en avion (CTPA) qui vient d'ouvrir ses portes.

Garder le contrôle

Les stages du CTPA commencent toujours par un petit cours d'aéronautique. «L'objectif, c'est de répondre à toutes les questions pour dépasser les films catastrophe que tout le monde a en mémoire», explique Xavier Tytelman, ancien pilote et cofondateur du Centre. La formation se poursuit avec une séance de gestion de l'anxiété avec la psychologue Velina Negovanska. Enfin, le CTPA propose une séance de simulateur de vol pour comprendre ce qu'est le décollage, l'atterrissage, un vol en pleine nuit, etc. «80 % des gens qui ont peur de l'avion répondent qu'ils ont besoin de garder le contrôle, reprend Xavier Tytelman. Le simulateur répond à cette demande.» Selon la Direction générale de l'aviation civile, 9 % des Français ont peur de l'avion.

■ Tarifs

Un stage au CTPA coûte 430 euros. Selon les dirigeants du centre, il est possible de le faire financer par le droit individuel à la formation (DIF). Certaines mutuelles prennent en charge la thérapie.