Les précédents présidents français célibataires

ÉLYSÉE colas Sarkozy a été célibataire d'octobre 2007 à février 2008...

avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy souhaite instaurer un taxation sur les transactions financières
Nicolas Sarkozy souhaite instaurer un taxation sur les transactions financières — Flroence Durand / Sipa

Avant François Hollande, qui a annoncé samedi la fin de sa relation avec Valérie Trierweiler, les présidents de la République française à avoir été célibataires ou en situation de célibat ont été rares.

C'est toutefois le cas du premier d'entre eux, Louis-Napoléon Bonaparte. Devenu président le 20 décembre 1848 (jusqu'en 1852), cet homme aux multiples conquêtes féminines s'installe à l'Elysée en célibataire. Le neveu de Napoléon Ier ne se marie qu'une fois devenu l'empereur NAPOLEON III, en convolant en 1853, à 44 ans, avec une aristocrate espagnole, Eugénie de Montijo.

Autre célibataire endurci, le président Gaston Doumergue, entré à l'Elysée en 1924, ne se marie que... douze jours avant la fin de son septennat. Le 1er juin 1931, à 68 ans, il épouse civilement dans le Salon vert du palais présidentiel celle qui est sa maîtresse depuis de longues années, Jeanne Gaussal.

Le président Nicolas Sarkozy, entre son divorce d'avec sa deuxième épouse Cécilia en octobre 2007 et son remariage avec la chanteuse et ex-mannequin Carla Bruni en février 2008, vit non marié à l'Elysée pendant trois mois et demi. Il est le premier chef de l'Etat à avoir divorcé.

Par ailleurs, le président René Coty (1954-1959) se retrouve veuf un an après son accession à l'Elysée, quand il perd son épouse Germaine, décédée en 1955.