VIDEO - Frédéric Haziza décrypte la «fachosphère»

ANTISÉMITISME e journaliste, auteur de «Vol au-dessus d'un nid de fachos», explique les liens qui unissent Dieudonné et ses proches...

Alexandre Sulzer, vidéos de Jonathan Duron

— 

Le journaliste Frédéric Haziza lors de son passage dans le studio de 20 Minutes
Le journaliste Frédéric Haziza lors de son passage dans le studio de 20 Minutes — 20 Minutes

Avec Vol au-dessus d'un nid de fachos (Fayard), Frédéric Haziza, journaliste à Radio J et à La Chaîne parlementaire (LCP), s'est penché sur les connexions entre des militants d'extrême droite et d'extrême gauche, dont des jeunes des banlieues, fédérés par l’«obsession anti-israélienne». De passage dans les locaux de 20 Minutes pour un chat, il s’est prêté au petit jeu de l’interview iPad: des extraits de vidéos lui sont soumis et il réagit à chaud.

La «fachosphère» est téléguidée par trois personnes, explique Frédéric Haziza: l'essayiste polémiste Alain Soral (l’«idéologue»), l' humoriste Dieudonné (le «propagandiste») et l'ancien leader des Jeunesses nationalistes révolutionnaires Serge Ayoub (le «milicien»).

Les pouvoirs publics se sont emparés du sujet en interdisant le spectacle «Le Mur» de Dieudonné. La réponse du gouvernement est-elle adaptée à l’enjeu?

Autre façon de combattre la «fachosphère», le rire. Nicolas Bedos a fait un sketch très polémique qui vise à répondre aux provocations de Dieudonné. Cette arme est-elle la bonne? La réponse de Frédéric Haziza qui, comme Nicolas Bedos, a reçu en 2012 de nombreuses menaces après avoir refusé d’inviter Alain Soral sur la Chaîne parlementaire.