Marseille: Des vers et des chenilles dans le riz de la cantine

E.O.

— 

Dans une cantine scolaire à Marseille.
Dans une cantine scolaire à Marseille. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Voilà un mets peu ragoûtant. Le personnel de cantines marseillaises a découvert lundi midi des vers et des chenilles dans les plats de riz et de choux qui devaient être servis aux enfants au déjeuner, a révélé le journal La Provence. Immédiatement alertée, la Ville de Marseille a fait servir des repas de substitution et «les élèves ont pu déjeuner dans des conditions normales», comme l’a indiqué le maire Jean-Claude Gaudin. 

Tout est bien qui finit bien, donc. Sauf que l’événement survient deux mois après que des écoliers ont trouvé dans leur assiette des asticots. Aussi, cette nouvelle affaire a provoqué la colère des parents et agents de la ville, qui envisagent une plainte. De son côté, l'adjointe au maire déléguée à l'Education, doit recevoir ce mardi après-midi les représentants du personnel de restauration scolaire.

La Sodexo, qui distribue les repas, est pointée du doigt, et la Ville envisage de lui faire payer une amende. La mairie a demandé «un audit complet du circuit d'approvisionnement et de la chaîne de production alimentaire de la cuisine centrale de la société Sodexo», selon La Provence.