Médicaments : L'achat en ligne ne fait pas recette chez les Français

SANTE Ils ne sont que 4% à avoir franchi le pas, selon un sondage Ifop...

avec AFP

— 

Illustration: Dans une usine de médicaments.
Illustration: Dans une usine de médicaments. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Si les Français sont plus nombreux que l'an dernier à se dire prêts à acheter leurs médicaments en ligne, ils ne sont que 4% à avoir franchi le pas, selon un sondage Ifop.

Un an après l'autorisation de la vente en ligne de médicaments via des sites agréés de pharmacies, 30% des Français se disent prêts à se procurer des médicaments par ce biais, contre 13% en 2012, selon ce sondage réalisé pour le groupement de pharmaciens PHR (11% des officines en France), rendu public mardi.

Méfiance

Mais l'achat en ligne reste en fait très marginal puisque seuls 4% des sondés ont déjà tenté l'expérience. 57% des Français déplorent ne pas avoir suffisamment confiance pour franchir le pas. La vente de contrefaçons sur le Net a attisé leur méfiance. Pour 38% d'entre eux, l'absence de conseil du pharmacien constitue l'un des principaux freins.

La moitié des Français interrogés affirment également demander l'avis et les conseils au pharmacien pour valider leurs achats en médicaments, contre 53% en 2012, dans un contexte où l'automédication est en légère hausse (54% y recourent, soit 3 points par rapport à 2012).

Etude IFOP réalisée du 26 septembre au 1er octobre 2013 par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing), selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.