Dieudonné n'a pas la licence pour exploiter le théâtre de la Main d’or

A. S.

— 

Le théâtre de la Main d'or, à Paris, le 13 janvier 2014, où Dieudonné s'est produit pour la première d'«Asu Zoa».
Le théâtre de la Main d'or, à Paris, le 13 janvier 2014, où Dieudonné s'est produit pour la première d'«Asu Zoa». — PATRICK KOVARIK / AFP

La société qui produit les spectacles de Dieudonné, les productions de la plume, dirigée par la compagne de l'humoriste, Noémie Montagne, ne dispose pas de la licence de catégorie 1, obligatoire pour tout exploitant d'un lieu de spectacle, a indiqué jeudi au Mondela Direction régionale des affaires culturelles (Drac), confirmant une information du paparazzi Jean Claude Elfassi.

En tant que locataires du théâtre de la Main d'Or, où se produit Dieudonné, les Productions de la plume pourraient être en infraction avec l’article L.7122-3 du code du travail s'il est établi qu'ils sont bien les gérants de l'établissement. Selon l'article L 7122-16 du même code, précise Le Monde, le fait d'exercer l'activité d'entrepreneur de spectacles vivants sans être titulaire de la licence est puni au maximum «d'un emprisonnement de deux ans et d'une amende de 30 000 euros». Une absence peut aussi «donner lieu à une simple demande de mise en conformité».

Les services de la préfecture de police travaillent sur cette infraction

«Mais cette infraction peut également masquer des manquements plus graves à la règlementation en matière de sécurité (capacité d'accueil maximum du public, dispositifs de sécurité, formation...)», précise Le Monde. Lors du spectacle Asu Zoa, qui a débuté lundi, les journalistes présents ont pu remarquer que la salle était pleine à craquer, certains spectateurs s’asseyant sur les marches, les places assises étant toutes déjà occupées.

Contactée par Le Monde, la préfecture de Paris n'était pas en mesure jeudi de détailler les conséquences possibles de cette infraction. Les «services concernés»  travaillent sur la question, précise au site internet du journal une source proche du dossier.