Ségolène Royal dément avoir rendu visite à Valérie Trierweiler

ELYSEE C'est une rumeur qu'a propagée «Voici»...

A. S.

— 

Ségolène Royal, le 22 avril 2013 lors d'une conférence de presse sur la Banque publique d'investissement.
Ségolène Royal, le 22 avril 2013 lors d'une conférence de presse sur la Banque publique d'investissement. — SAVARY/SIPA

Les rédactions se sont enflammées quelques minutes après les informations de Voici selon lesquelles Ségolène Royal aurait rendu visite à Valérie Trierweiler mercredi soir à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Elle «en est sortie peu après 20h», affirme le site people selon lequel «elle aurait été missionnée par le président en personne pour jouer les intermédiaires et faire accepter à Valérie Trierweiler une rupture qui semble inéluctable».

Sauf que l’information a été vigoureusement démentie sur Twitter par Ségolène Royal en personne.

 

Selon le journaliste du Monde Thomas Wieder, en charge du suivi de l’Elysée, Ségolène Royal s’est bel et bien rendue à la Pitié-Salpêtrière pour «ses dents». Les paparazzi auraient donc mordu un peu vite aux apparences.

 Royal dément, contrairement à ce que dit Voici, avoir rendu visite à Trierweiler. Oui, elle est allée à la Salpêtrière, mais pour ses dents.