Un incendie ravage un campement rom à La Courneuve après son évacuation

FAITS DIVERS Quelque 200 Roms étaient installés dans le campement...

avec AFP

— 

Géolocalisation de La Courneuve (Seine-Saint-Denis)
Géolocalisation de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) — 20 MINUTES

Un incendie de grande ampleur a ravagé ce mercredi un campement rom après son évacuation par les forces de l'ordre à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), sans faire de blessé, a-t-on appris de sources concordantes. Le sinistre s'est déclenché vers 11h30, dans un campement implanté sur un terrain d'environ 3.000 mètres carrés appartenant à la Direction des routes d'Ile-de-France (Dirif), avenue Roger Salengro, a indiqué la préfecture.

Quelque 200 Roms étaient installés sur ce campement, situé près de l'autoroute A1. Selon la préfecture, les occupants avaient déjà quitté les lieux lorsque l'incendie s'est propagé, ayant anticipé l'expulsion à venir. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'un des habitants aurait lui-même mis le feu à un baraquement avant de partir. «Le feu s'est rapidement propagé», a-t-on précisé de source préfectorale, qui parle d'un «incendie important».

Circulation interrompue sur l'A1

Une centaine de sapeurs-pompiers, venus de quinze centres de secours, ont été déployés, a précisé un porte-parole des pompiers à l'AFP. L'incendie a été maîtrisé peu avant 12h30. En début d'après-midi, pompiers et policiers s'activaient toujours autour du camp, où des engins de chantier commençaient à dégager les objets calcinés et les baraquements épargnés par l'incendie, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Quelques Roms étaient encore présents aux abords du campement, dont une famille avec quatre enfants emmitoufflés dans des couvertures, réfugiée sous un abribus, qui cherchait un lieu où dormir. L'évacuation du campement avait été décidée en application d'une ordonnance prononcée par le tribunal administratif de Montreuil le 13 août. D'après la préfecture, des diagnostics sociaux ont été diligentés les 8 août et 2 décembre.

La circulation sur l'autoroute A1 a été momentanément interrompue dans les deux sens en fin de matinée, en raison des dégagements de fumée. Selon un rapport de la Ligue des droits de l'Homme publié mardi, 22 camps roms (abritant un total de 2.157 personnes) ont été touchés par des incendies en 2013, contre 11 (1.065 personnes) en 2012.