Comment élevez-vous votre enfant hors des stéréotypes sexistes?

TÉMOIGNAGES as de jogging rose pour votre fille? Des poupées Barbie pour votre fils?...

C. La.

— 

WITT/SIPA

Najat-Vallaud Belkacem dévoile cet après-midi 30 propositions pour lutter contre les préjugés filles-garçons. Les garçons aiment les maths, les filles sont plus coquettes, les femmes plus douées avec les enfants, et les hommes plus courageux. Les idées reçues sur les caractéristiques des deux sexes pullulent dès la petite enfance. Aucun problème, si ça n’enfermait pas les enfants dans des carcans stéréotypés, parfois loin de leur nature profonde, et si ça ne bridait pas parfois leur ascension professionnelle et leur avenir tout court. En résumé, si seuls 20% des cadres sont des femmes, c’est peut-être que vingt ans plus tôt, on ne leur a mis qu’un poupon et une robe de princesse entre les mains.

>> Au quotidien, dans l’éducation de votre enfant, prenez-vous en compte son sexe? Comment essayez-vous de ne pas l’élever de manière sexiste? Y parvenez-vous?

Vous estimez que le fait de naître fille ou garçon conditionne forcément l’éducation d’un enfant? Vous vous efforcez dans votre langage, dans ses vêtements, ses activités extrascolaires ou ses jouets, de ne pas vous laisser guider par les clichés attachés à la fille et au garçon?

Témoignez dans les commentaires ou écrivez-nous à contribution@20minutes.fr