Quenelle: Un agent SNCF passible de sanctions

POLEMIQUE L'entreprise a confirmé l'information de «La Voix du Nord»...

avec AFP

— 

Deux hommes dont des «quenelles» le 9 janvier 2014, devant le Zenith de Saint-Herblai (Loire-Atlantique)
Deux hommes dont des «quenelles» le 9 janvier 2014, devant le Zenith de Saint-Herblai (Loire-Atlantique) — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Un agent SNCF âgé d'une trentaine d'années est passible de sanction après avoir mis en ligne sur internet une photo où il effectue le geste de la «quenelle» en uniforme, a-t-on appris mardi auprès de l'entreprise, confirmant une information de La Voix du Nord. Ce contrôleur, travaillant dans le Nord/Pas-de-Calais, a été entendu vendredi par la sûreté ferroviaire pour s'expliquer sur cette photo publiée sur son profil du réseau social Facebook en fin d'année 2013 et retirée sous 24 heures, dont une capture d'écran avait été transmise la veille à des responsables hiérarchiques, a-t-on expliqué à la direction régionale de la SNCF.

«L'entreprise prend cela très au sérieux. La photo a été faite avec le port de la tenue SNCF et vraisemblablement avec un téléphone portable professionnel. L'agent s'est excusé, il a reconnu avoir fait cette bêtise très grave et la regrette. Il a expliqué qu'il appréciait Dieudonné depuis très longtemps», a-t-on ajouté de même source. «Il n'a pas pris son poste vendredi et est en repos chez lui (...). Dans quelques jours, après la collecte d'éléments complémentaires, il y aura sans doute une proposition de sanction qui sera faite, qui peut aller jusqu'au passage en conseil de discipline, la suspension pour quelques jours, voire le renvoi», a indiqué la direction régionale de la SNCF.