Conférence de presse: «N'est-il pas inconscient de se promener dans Paris à scooter?»

C.G. et C.La.

— 

Conférence de presse de François Hollande du 15 mai 2013
Conférence de presse de François Hollande du 15 mai 2013 — Sipa

François Hollande tient mardi à 16h30 la troisième conférence de presse de son quinquennat. Un rendez-vous que le président de la République aborde sous pression, après les révélations du magazine Closer sur sa vie privée.

>> Suivez la conférence de presse de François Hollande en live par ici

>> Les meilleures répliques des présidents de la République en conférence de presse

Le président de la République devrait commencer son grand oral par un discours d’une vingtaine de minutes, avant de répondre à des questions consacrées aux sujets nationaux puis aux questions internationales. Quelque 600 journalistes français et étrangers sont attendus... S’ils prenaient place parmi eux, que demanderaient les internautes au président?

>> Chômage, Politique envers les entreprises, fiscalité des ménages, intervention en Centrafrique, affaire Dieudonné, vie privée... Quelle question poseriez-vous à François Hollande si vous aviez la possibilité de le faire? Selon vous, que répondrait-il? Continuez à nous envoyer vos suggestions dans les commentaires ci-dessous ou via contribution@20minutes.fr.

Non, les internautes n’ont pas tant que ça l’affaire Gayet pendue aux lèvres. D’après notre sondage, 46% d’entre eux estiment que «sa vie privée n’a rien à faire dans la conférence de presse». Deux internautes rebondissent avec pertinence sur les révélations de Closer. «Comment les Français peuvent-ils avoir confiance en quelqu'un capable de mentir à sa plus proche compagne?» demande le premier. Le second  s’interroge sur la sécurité relative du président, mise en cause dans ses déplacements nocturnes.

Les questions sociétales prennent vite le dessus. Lekhmervert, internaute très réactif sur 20minutes.fr, revient sur le «pacte de responsabilité» proposé par François Hollande lors de ses vœux du 31 décembre. «Quelles garanties seront prises dans l'accord gagnant-gagnant (baisse des charges contre emploi) avec le MEDEF pour que ce dernier tienne ses engagements?» demande l’internaute.

«A quoi sert de travailler plus?»

Yvelyne, qui réagit sur notre page Facebook, interpelle plus directement le chef de l’Etat, sur ce qui préoccupe au premier chef, nombre des internautes, le pouvoir d’achat et les impôts. «Comment expliquez-vous qu'un petit employé communal au salaire minimal avec deux enfants à charge paie des impôts cette fois-ci alors qu'avec ses petits revenus, il en était exonéré auparavant?». Sophia expose aussi sa situation personnelle de «femme seule avec deux enfants à charge». «J'ai travaillé plus en 2012 et en 2013 pour gagner plus et finir le mois, écrit cette internaute. Cette année, on me supprime le peu de droit qu' il me restait en allocation logement. Pouvez-vous me dire l'intérêt qu'il y a à travailler plus pour avoir un salaire plus important, si ce n 'est que pour remplir les caisses de l'Etat l'année suivante?».