Conséquence des intempéries: En Bretagne, 8.500 clients d'Orange ont encore des problèmes sur leurs lignes

TEMPÊTE DIRK i le réseau mobile fonctionne presque normalement, une partie des lignes téléphoniques et Internet reste perturbée...

A Rennes, Jérôme Gicquel
— 
La tempête Dirk a privé 240.000 foyers d'électricité.
La tempête Dirk a privé 240.000 foyers d'électricité. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Deux semaines après le passage de la tempête Dirk en Bretagne, plus de 8.500 clients d’Orange rencontrent toujours des difficultés sur leur ligne téléphonique et Internet dans la région. Le réseau mobile fonctionne quant à lui quasi normalement. «Les perturbations sont dues à l’accumulation des coups de vents ainsi qu’aux épisodes pluvieux de ces derniers jours», indique Thierry Broust, directeur de l’unité d’intervention d’Orange en Bretagne. Les départements les plus touchés sont le Morbihan et le Finistère, notamment les secteurs de Brest et de Morlaix.

«Tout devrait être rétabli d'ici à quatre semaines»

Les dégâts ont été en grande majorité causés par la chute d’arbres et de branches sur les lignes téléphoniques. Pour réparer l’ensemble du réseau, l’opérateur a déclenché depuis ce week-end un plan d’alerte avec la mobilisation de 400 techniciens bretons et l’arrivée d’une cinquantaine de renforts supplémentaires venus d’autres régions. «Tout devrait être rétabli d’ici à quatre semaines», promet Thierry Broust. Au plus fort de la tempête Dirk survenue le 23 décembre, ce sont près de 20 000 clients d’Orange qui avaient été concerné par des perturbations.