Alsace: Une nonagénaire décède dans un incendie à Riquewhir

SOCIÉTÉ sapin de Noël a pris feu...

M.P. avec AFP

— 

Des maisons à colombage du centre-ville de Riquewhir, en Alsace.
Des maisons à colombage du centre-ville de Riquewhir, en Alsace. — SIPA

Une femme de 90 ans est morte et deux personnes ont été légèrement blessées mercredi dans le spectaculaire incendie de plusieurs maisons à colombages dans le coeur historique de Riquewhir (Haut-Rhin), joyau touristique alsacien, a-t-on appris auprès des pompiers et de la préfecture.

Une centaine de pompiers ont lutté pendant plusieurs heures pour maîtriser l'incendie, qui s'est propagé à quatre bâtiments au total, en plein coeur du village pittoresque proche de Colmar. L'alerte a été donnée à 15h10, et en début de soirée le feu était circonscrit, mais pas encore totalement éteint. Les pompiers prévoyaient de rester toute la nuit sur place.

Selon Laurent Lenoble, directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin, présent sur les lieux, c'est un sapin de Noël qui se serait embrasé, avant que le feu ne se propage à une maison de quatre étages, puis à d'autres bâtiments adjacents.

Une partie du patrimoine historique détruit

«Les habitants sont choqués. Ce sont des bâtiments magnifiques qui sont partis en fumée», a commenté Laurent Lenoble. «C'est très impressionnant, les maisons sont presque entièrement détruites. C'est une partie du patrimoine qui part», a confié à l'AFP Antoine Mélich, un riverain qui gère un restaurant et une chambre d'hôtes à quelques rues de là.

Les occupants des maisons incendiées, soit 21 personnes au total, ont dû être prises en charge pour être relogées. Il s'agit surtout de touristes qui étaient hébergés dans des locations saisonnières, selon Laurent Lenoble.

Des dizaines d'autres personnes, occupant des bâtiments voisins, ont par ailleurs dû être évacuées pendant plusieurs heures car l'électricité et le gaz avaient été coupées par précaution dans leurs maisons. L'électricité a finalement été rétablie vers 20h. Au moment où l'incendie s'est déclaré, une foule assez nombreuse arpentait les ruelles pavées de la petite cité médiévale, un village des XVIe et XVIIe siècle, idéalement situé sur la route des vins d'Alsace, et qui bénéficie du label des «Plus beaux villages de France».