VIDEO. La Réunion: Le cyclone Bejisa s'éloigne après avoir fait 15 blessés et de gros dégâts

MÉTÉO passage du cyclone a causé des dégâts aux habitations ainsi qu'aux réseaux routier et électrique...

avec AFP

— 

Une plage de Saint-Denis de la Réunion balayée par le vent le 1er janvier 2014
Une plage de Saint-Denis de la Réunion balayée par le vent le 1er janvier 2014 — Richard Bouhet AFP

Le puissant cyclone Bejisa devrait commencer à s'éloigner de la Réunion dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir frôlé en fin d'après-midi la côte ouest de l'île où 15 personnes ont été blessées dont deux grièvement.

L'épisode, qui s'est abattu sur l'île un an quasiment jour pour jour après Dumile, a provoqué des dégâts aux habitations ainsi qu'aux réseaux routier et électrique, a indiqué la préfecture qui a rappelé que l'île demeure en alerte rouge et que «la situation reste très sensible».

Rafales à plus de 150 km/h

L'oeil du cyclone est passé à proximité immédiate de l'île en fin d'après-midi, longeant la côte ouest, à une quinzaine de kilomètres au large pour se diriger vers le sud, provoquant des pluies abondantes et des rafales de vent extrêmement violentes, qui ont atteint 151 km/h à Petite France (ouest de l'île) selon Météo-France Réunion.

Au total, 2 personnes ont été grièvement blessées en chutant d'un toit et d'une échelle, 13 autres sont légèrement touchées, selon la préfecture. La plupart des victimes n'avaient pas respecté les consignes de l'alerte rouge qui interdit formellement de sortir de son domicile.

172.000 foyers sans électricité

Le météore [nom donné à ce type de cyclone] a provoqué des dégâts aux habitations ainsi qu'aux réseaux routier et électrique, a indiqué la préfecture qui a rappelé que l'île demeure en alerte rouge et que «la situation reste très sensible». Quelque 172.000 foyers étaient privés d'électricité à 20h locales (17h à Paris), selon EDF, suite à des ruptures de lignes. Selon le préfet sur BFMTV, cela équivaut à la moitié des abonnés EDF de l'île.

Par ailleurs, près du quart de la population de l'île, soit environ 200.000 habitants, ont subi des coupures d'eau, selon la préfecture.

Voici les premières images filmées par nos internautes

Celulle de crise activée

L'aéroport international Roland Garros (nord de l'île) est fermé. Toutes les activités portuaires sont suspendues. La Poste n'assurera pas la distribution du courrier et laissera ses bureaux fermés. La quasi totalité des centres d'accueil des enfants et adolescents sera également fermée (les établissements scolaires sont actuellement en vacances d'été).

Plusieurs communes ont activé leur cellule de crise et prévu l'ouverture de centres d'hébergement. EDF, les compagnies de distribution d'eau et les opérateurs de téléphone ont déjà mobilisé leurs équipes de secours. La préfecture, qui a mis en place une cellule d'information au public, a alerté sur les «risques de submersion dans l'Ouest», en raison des phnomènes de forte houle, de sur-coye de marée de tempête et de la marée montante à ort coéfficient.

>> Vous êtes sur place? Envoyez votre témoignage ou vos photos à contribution@20minutes.fr