Un homme tué accidentellement par un mortier en Alsace

FAITS DIVERS L'engin pyrotechnique lui a explosé au visage selon la gendarmerie...

avec AFP

— 

Un jeune homme a été tué accidentellement en faisant usage d'un mortier, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Sarre-Union (Bas-Rhin), a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie de cette localité.
Un jeune homme a été tué accidentellement en faisant usage d'un mortier, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Sarre-Union (Bas-Rhin), a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie de cette localité. — Loic Venance AFP

Un jeune homme a été tué accidentellement en faisant usage d'un mortier, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Sarre-Union (Bas-Rhin), a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie de cette localité.

Selon la préfecture du Bas-Rhin, il s'agit d'un homme de 29 ans, «qui faisait la fête chez des amis dans un domaine privé». L'engin pyrotechnique lui a explosé au visage, a-t-on précisé de même source.

Seuls les petits pétards étaient pourtant autorisés

Avec la saisie de près de deux tonnes de pétards et fusées et une réglementation draconienne, les autorités en Alsace avaient pourtant fait de gros efforts cette année pour éviter que la traditionnelle débauche de feux d'artifice du réveillon ne vire au drame, après la mort de deux personnes l'an dernier par de gros pétards.

Cette année, dans les deux départements alsaciens, la réglementation était particulièrement stricte: seuls les plus petits pétards (de catégorie K1) étaient désormais autorisés, et uniquement pour les plus de 12 ans. Les plus puissants, «Tigre», «Bison» et autres mortiers, cauchemars des services d'urgence, nécessitent des autorisations.