Incendie d'Hellemmes: Pas ou peu de traces de brûlures retrouvées sur les victimes

FAITS DIVERS La cause des décès serait une intoxication par monoxyde de carbone...

avec AFP

— 

Géolocalisation d'Hellemmes (Nord).
Géolocalisation d'Hellemmes (Nord). — 20 MINUTES

Pas ou peu de traces de brûlures ont été retrouvées sur les corps des trois victimes de l'incendie d'un appartement jeudi à Hellemmes (Nord), a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Lille.

Quelques traces ont été relevées au niveau des bras de la grand-mère et de ses deux petits-enfants, une fillette de 2 ans et un garçon de 5 ans. «Apparemment il s'agit bien d'un cas d'intoxication par monoxyde de carbone», a indiqué le parquet. Une autopsie des corps est tout de même prévue mardi pour confirmer le diagnostic.

Information judiciaire

Par ailleurs, les enquêteurs ont débuté vendredi les constatations sur les lieux du sinistre, a ajouté le parquet, qui prévoit l'ouverture d'une information judiciaire pour recherche des causes de la mort en fin de semaine prochaine.

Aucune piste ne sera négligée, selon le parquet. Les premières constatations jeudi avait fait état d'un canapé ayant pris feu, dégageant des fumées toxiques. Mais les sources électriques et autres éventuels points de départ de l'incendie seront tous étudiés, a souligné le parquet.

Les pompiers étaient arrivés vers 16h30 jeudi pour un départ de feu dans le salon d'un logement social situé au premier étage d'une petite maison de brique typique du Nord, dans l'agglomération lilloise. La grand-mère gardait ses deux petits-enfants pendant que leur mère faisait une course.