Avalanches: Deux morts et deux blessés graves dans les Alpes françaises

W. M. avec AFP

— 



Un  exercice de sauvetage en montagne a mobilisé une centaine de CRS,    secouristes, pisteurs, médecins, le mercredi 11 décembre 2013 aux    Deux-Alpes (Isère).
Un exercice de sauvetage en montagne a mobilisé une centaine de CRS, secouristes, pisteurs, médecins, le mercredi 11 décembre 2013 aux Deux-Alpes (Isère). — William Molinié / 20 MINUTES

Le temps doux, les récentes chutes de neige et la pratique du hors-piste sont à l'origine d'au moins quatre avalanches vendredi dans les Alpes françaises, qui ont fait deux morts, alors que le pronostic vital est engagé pour deux autres personnes. Pourtant, les autorités avaient alerté sur le risque d'avalanche.

Un gardien de refuge de 43 ans est décédé à la mi-journée emporté par une coulée alors qu'il skiait hors piste sur le domaine de Courchevel (Savoie). Il  rejoignait à peau de phoque son refuge avec son fils, dans la vallée des Avals. Son fils est ressorti indemne de l'avalanche. Ils avaient d'abord monté la vallée à bord d'un scooter des neiges, avant de poursuivre leur route à peau de phoque pour rejoindre le refuge du Grand Plan.

Un surfeur de 16 ans originaire des Hauts-de-Seine a également trouvé la mort vendredi dans une coulée de neige à Serre-Chevalier, dans les Hautes-Alpes, sur une partie hors piste sous le télésiège des Vallons.

Des blessés graves

Peu avant 10h, dans le domaine des Trois Vallées mais sur la station de Val Thorens (Savoie), une coulée de neige a emporté trois personnes dans le secteur de Boismint, selon le Dauphiné. L’une d’entre elles a dû être réanimée. Une autre avalanche s’est produite  sur le secteur de Balme, au sommet de Torchère, à 2.200m d’altitude, à la station de la Clusaz (Haute-Savoie) dans un secteur hors-piste. Deux personnes ont été secourues. Les deux victimes, en état d'urgence absolue, ont été transportées par hélicoptère médicalisé à l'hôpital d'Annecy où leur pronostic vital demeurait engagé vendredi soir.

En Suisse aussi, la neige a tué. Vers 10h45, une coulée de neige à Saint-Moritz (Suisse) a fait un mort et un blessé. La coulée se serait répandue jusque sur une piste balisée de la station, selon nos confrères de 20 Minutes Suisse. Une autre avalanche a touché un groupe de trois skieurs qui faisaient du hors-piste à Davos. L'un d'entre eux a été emporté par la coulée mais a été retrouvé par les sauveteurs, qui l'ont conduit à l'hôpital, rapporte La Tribune de Genève.  héliporté à l'hôpital. Ses deux compagnons sont sortis indemnes de l'avalanche.

Depuis 48 heures, autorités et responsables de stations multiplient les mises en garde sur les risques élevés d'avalancge dans le massif alpin, accentués par les fortes chutes de neige des dernières 24 heures. «A Val-Thorens, nous avons une trentaine d'écrans sur toute la station indiquant le risque très élevé d'avalanches et les dangers du ski hors-piste. Ca me désole de voir que les gens prennent des risques comme ça», a déclaré à l'AFP Grégory Guzzo, le directeur de l'office de tourisme.

 

Une journée meurtrière jeudi

Jeudi, la journée avait déjà été meurtrière dans les Alpes et les Pyrénées. En Suisse, dans le canton d'Uri, au sud de Realp, un adepte du ski de randonnée a perdu la vie dans une avalanche. Les recherches n'ont pu être entreprises que vendredi en raison des mauvaises conditions météorologiques. La victime est un ressortissant irlandais âgé de 27 ans résidant dans le canton de Zurich. De l’autre côté des Alpes, au-dessus de Turin, un Français de 24 ans originaire d’Annecy est décédé jeudi après avoir été emporté par une avalanche. Il évoluait en snowboard avec un groupe de trois autres Français sur une piste fermée à cause du mauvais temps. Secouru par les carabiniers, il a succombé à ses blessures avant son transport en hélicoptère.

Enfin, une skieuse espagnole originaire de Barcelone est morte en Andorre après avoir déclenché une avalanche. La jeune femme skiait seule sur une piste fermée au public.

Jeudi, à la Plagne (Savoie), un skieur de 18 ans a déclenché une avalanche sur le secteur de Aime 2.000. Enseveli, il a été secouru et transféré dans un état critique au CHU de Grenoble, rapporte France 3.  A Valcenis (Savoie) aussi, un skieur hors piste a fait partir une plaque à vent qui a fini sa course sur le domaine skiable. Les recherches ont duré deux heures et mobilisé 60 pisteurs et moniteurs. Personne n’a été enseveli.